dimanche 13 mai 2012

Le Pouliguen

Samedi 12 mai 2012
BM 17h PM 22h20 Coeff 54
Vents annoncés NE 4b

Yannick, Françoise, Viviane, Sylvain, Pierre-Dominique, Anny, Cathy, 
Martine, Hervé, Michel, Alain, Franck, Christian, Mélanie.

de la baie du Scall au Pouliguen à Porlin au Croisic


Nous chargeons les bateaux et prenons la route du Pouliguen pour un départ depuis la Baie de Scall pour une ballade le long de la côte sauvage en raison du vent d’est  et ce malgré un coefficient de 60 et une basse mer à 17h00. Nous embarquons sous le soleil
Et virons à tribord en sortant du mouillage direction la baie de la Govelle où le vent nous rattrape sur ce spot de surf peu abrité. Puis nous longeons la côte empruntant les passages libres avec quelques crochets au large pour éviter les pêcheurs. Nous sommes accompagnés par Mélanie qui a déjà navigué et souhaite reprendre, elle écoute les conseils de Franck lui montrant la mer si calme pour découvrir au détour du rocher suivant un kayak à l’envers . Le groupe s ‘étire et se reforme au gré des baies, nous passons le port de Batz avant de traverser la baie de la Barrière  pour faire un arrêt au niveau de Port Lin. Quelques personnes en profitent aussitôt pour se lancer dans une série d’esquimautages, certes le style est toujours perfectible mais le virus tenace. Nous avons également le loisir de voir le navire câblier René Descartes en train de poser et d’ensouiller un câble entre le Croisic et la zone d’essais de l’Ecole Centrale de Nantes. Pour ceux qui souhaitent plus de précisions, se référer à l’AVURNAV zone Yeu n° 1740/2012. Site Prémar Atlantique
Nous reprenons le chemin du retour avec cette fois ci le vent de face sensible à l’ouvert des baies mais sans commune mesure pour les vétérans du Croisic.Une fois à la baie de Scall les joyeux esquimauteurs qui avaient eu le temps de remonter en température sont repartis pour une séance mode rinçage, tandis que Mélanie sur les conseils de Pierre-Dominique testait le dessalage et la remontée dans le bateau avec assistance une manœuvre de base à maitriser pour profiter plus sereinement des ballades.
La remontée de la plage au parking permet d ‘étirer les bras avant de passer des affaires sèches de charger les bateaux. Ensuite seulement nous pouvons goûter tout en organisant une réunion logistique en vue de la prochaine rando.Mais il est temps de rentrer au club car avec le rangement certains auront déjà un apéro de retard en arrivant à la maison.
A signaler pendant la séance; Un fervent défenseur de la pagaie européenne est passé à l’ennemi et a été vu maniant une Trad. de grâce ne lui présentez pas de harpon , le connaissant bien on peut craindre le pire.

Hervé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire