samedi 13 septembre 2014

EVENementswaves.

Samedi 13 septembre 2014
BM 14h56 PM 20h05 coeff 85
vents ENE 3B

Celine, Marie-Laure, Martine, Anny, Françoise
Pierre-Dominique, Franck, Yannick, Alain, Michel, Hervé,
Sylvain, Eric, Bruno, Thierry, Dominique, Christian

EVENementswaves.

Sur une suggestion d'Alain, la décision a été prise par Christian d’aller taquiner de la vague en partant du club de voile du Pouliguen.
Au départ, nous fûmes quelques-uns sceptiques, qu’avec les conditions annoncées (petite houle de 0.80m orientée S/O), nous puissions avoir de quoi lancer nos étraves dans une écume à faire pâlir la mère Denis.
La remorque sortie est rapidement chargée, avec 2 polieth. au dernier étage, l’Eliza pour Christian et un Aquanaut pour Dominique, pour qui c’est la première sortie club (bienvenue à lui).
Pierre-Dominique et Annie nous rejoignent directement sur place, sachant que certains ont eu la permission de rentrer en direct ce soir, sans détour à la case « club ».
Une fois sur place, nous hésitons à descendre les kayaks de la remorque, quand nous découvrons la largeur de l’estran (bien 400m), pour pouvoir toucher l’eau libre. Cette situation devant se répéter ailleurs, ce sera un portage conséquent en guise d’échauffement, heureusement quasi-plat et sans rochers.
Il fait encore une fois très beau, et cela n’invite pas à porter un couvre-chef. Et pourtant, ceux et celles qui en furent dépourvus, ont plusieurs fois regretté leur casque, les rochers découvrant au gré des vagues, n’étant pas le lieu de réception idéal pour les surfs. Que cela serve pour la prochaine fois.
Honnêtement, nous avons été surpris qu’une si petite houle, puisse générer d’assez belles vagues, surtout celles à proximité de l’îlot des Evens. Déjà, pas très loin du bord (« Basse Martineau » ?), nous sommes en émoi, à la découverte d’une vague, pas très docile à maitriser en partie finale.
C’est Pierre-Dominique qui goûte le premier à l’eau, mais son aisance en eskimo (même glacé), lui permet aisément de se retrouver tête en l’air.
Nous prenons ensuite la direction des Evens, en espérant y trouver un terrain de jeu plus conséquent. Il a fallu patienter, mais faut bien reconnaître, qu’il y avait plus de place pour 17 pratiquants.
Ce fut un vrai feu d’artifice. Michel commença le premier en effectuant une figure de style mal contrôlée mais tel n’a pas été le cas de l’esquimautage qui suivi, qui le sortit haut la main de cette mauvaise passe.
Après ce fut, dans l’ordre d’apparition à l’écran, Hervé, Thierry bien aidé en cela par le kayak retourné d’Hervé, Dominique, Yannick (par 2 fois) et enfin Bruno dont la remise au sec fut un peu plus compliquée et longue (ces genoux peuvent en témoigner).
La plus belle figure de la journée est sans conteste la première de Yannick, avec une chandelle avant, puis une vrille arrière carpée, mais cette dernière n’a pu être comptabilisée, le valeureux kayakiste ayant été éjecté entre les 2 rotations. Du beau spectacle !
Tout le monde n’a pas pu apprécier le tout, une partie du groupe effectuant le tour de l’îlot pendant ce temps-là. Regroupement au N/O, puis le choix est fait, histoire de ne pas renter en direct, de se diriger vers une tour du fond de baie…permettant ainsi de vérifier en passant si le bord de plage ne serait pas propice à quelques surfs.
Deux gros groupes se forment sur ce bord d’environ 2.2 MN. Hervé prévient Christian à la VHF, que ceux de l’arrière qui le veulent peut tirer tout droit vers le Pouliguen, histoire de raccourcir un petit peu la sortie.
Ce sera le cas pour Dominique accompagné pour ce retour par Michel.
Les autres lascars, eurent la bonne surprise (mais espérée) de retrouver aux abords de l’entrée du port de la Baule/Le Pouliguen, des trains de petites vagues provoquées par le banc de sable au droit de la plage Benoit.
Et là, quel plaisir de surfer, tout en douceur ces vagues hautes de seulement 40 à 50cms. Il fallait juste, d’une, s’engager avec la vague mais sans vouloir aller plus vite qu’elle, et de deux, arriver à aller tout droit, pour la joie d’un long surf, tout en restant attentif, près de la plage, aux baigneurs et baigneuses.
Je crois que ce fut pour tout le monde une belle session pleine de sensations y compris pour Céline malgré son bain et l’absence de Christian à proximité pour l’aider à réembarquer… (en fait elle avait pied).
Il est l’heure de rentrer et rien que pour garder en image ce dernier endroit je vous propose un lien vers la webcam de la Ville du Pouliguen
http://www.tourisme-lepouliguen.fr/webcam.html
Nous pointons nos kayaks vers notre point de départ. A l’arrivée, toujours des exercices d’esquimautages et un portage bien réduit comparé à celui de départ.

Nous profitons, après chargement de la remorque, des douceurs pour le ventre des uns et des autres, et au vu des yeux pétillants des présents, je peux m’avancer, en disant à coup sûr : « on est content ».
Franck

les photos de Pierre-Dominique et Anny


Aucun commentaire:

Publier un commentaire