lundi 4 mai 2015

Il ne fait pas beau !

Samedi 2 mai 2015

PM 16h38 coeff 77
Vents SE 4 B tournant OSO 5 B Fortes rafales en fin de journée.

Martine, Hervé, Roger, Christian


Premier grand week-end de mai, nous avions programmé une randonnée à Groix, mais la météo en a décidé autrement, vents, et pluie, et pluie, et pluie ….
Nous sommes 4 pour une sortie de samedi après midi pour un bord venté et sous la pluie.
Restons simples, nous décidons de partir de la base nautique de Villès-Martin. Et, une fois n’est pas coutume, nous utilisons les équipements de la base nautique pour nous changer au sec dans les vestiaires ; attention à l’appel du confort !
Il y a une petite vague de plage, bien que l’embarquement soit facilité avec nos grands hiloires, il y aura un peu d’eau dans les bateaux. Pompes, écopes, et éponges sont utilisés.
Le ciel est gris, la visibilité est faible, nous filons sur la descendante avec un vent favorable dans des creux d’un demi mètre vers la pointe de l’Eve.
C’est marée haute, nous poursuivons vers Chémoulin dans des creux plus importants après être passé au dessus des roches de la pointe de l’Eve. Nous franchissons Chémoulin entre les rochers émergeants et la pointe pour filer jusqu’à la pointe de Congrigoux qui marque la séparation entre St-Nazaire et Pornichet. Sur ce bord, les vagues sont moins hautes, nous sentons que le vent commence à tourner. Le vent se renforce et s’oriente sud ouest. Nous quittons le bord de côte pour un retour au portant vers notre point de départ. Quelques beaux surfs dans des creux qui arrivent maintenant au mètre. Le retour est rapide. Avec l’observation des bouées et des bateaux au mouillage, nous constatons que la renverse s’est faite, et nous regagnons le bord de côte après avoir doublé l’éolienne. Nous aurons encore quelques beaux surfs avant la fin de la session.
A l’arrivée à Villès, il reste un peu de plage, la mer n’a pas recouvert tout le sable, nous débarquons chacun à notre tour pour franchir la vague de bord en toute quiétude.
Le vent continue de monter, accompagné de pluie, nous restons dans nos tenues de navigation tout le temps nécessaire au rinçage et chargement des bateaux sur la remorque.
Puis nous profitons à nouveau du confort de la base nautique pour retrouver nos tenues sèches et apprécier le café chaud et les gâteaux secs de Martine.

Nous avons parcouru 9 nautiques

Christian


Aucun commentaire:

Publier un commentaire