lundi 17 octobre 2016

Belles vagues à Pont Mahé

Samedi 15 octobre 2016

A Penerf
PM 17h01, coeff 102, SO 5 B

Françoise, Yannick, Hervé, Philippe,
Franck, Alain, Sylvain, Patrick, Christian.

Aujourd’hui, nous accueillons Patrick, nouveau venu au club. Nous l’avons rencontré lors d’une sortie à la Pointe de St-Gildas.
C’est un gros coeff, nous sommes en marée montante, les vents sont annoncés à 5 Beaufort Sud Ouest, difficile pour notre région.
Nous partons pour la plage de Sorloc près de la pointe de Merquel en espérant y trouver un peu d’abri, nous pensons aussi au débarquement qui se fera marée haute sur gros coefficient.
Après quelques grains essuyés sur le trajet en voiture, nous stationnons dans l’impasse, face à l’accès de la plage, rue de Kerdandec .
A l’embarquement, la mer est plutôt calme, nous décidons d’aller dans la baie de Pont-Mahé pour y trouver des vagues à Surfer.
Nous trouvons les vagues formées par le vent et la houle à l’approche de le jetée de Merquel, et une belle mousse blanche sur les rochers à l’entrée du traict de Rostu.
Nous ne sommes pas déçus à l’arrivée à Pont-Mahé, ce sont de belles vagues larges et qui nous emmènent pour de longs surfs.
Juste quelques retournements rattrapés par des esquimautages à signaler, et quelques arrivées sur sable mais sans dessalage !
Alain aura bien dépoussiéré son Skiros resté trop longtemps au stockage. Bien qu’il faille le lancer devant la vague, il apprécie ses qualités marines très différentes du ligue dans lequel il a l’habitude de naviguer.
En observant Patrick, notre nouveau venu, nous remarquons que sil il est ‘nouveau’ au club, il n’est point débutant ! Il s’amuse autant que les autres sur cet exercice de glisse. Il en sera quand-même quitte pour un dessalage, il faut dire que c’était sur la plus grosse vague de la session. Ceci permet son premier exercice de réembarquement en eau profonde !
Après avoir dépensé toute notre énergie sur cet activité fun mais ‘cardio’, il est maintenant temps de prendre la route du retour. Nous l’effectuons face au vent et face à la vague. C’est dans une mer achée dans des creux d’au moins 1m que nous doublons la pointe de Pen Bé. Nous retrouvons du calme dans l’anse de Sorloc. La marée haute nous laisse une petite bande de sable à l’est de la cale pour le débarquement.
Les exercices d’esquimautages effectués à l’arrivée ne sont, hélas, pas tous glorieux ! Certains doivent encore travailler travailler !
Christian.

Pas facile de prendre des photos, lâcher la pagaie et surveiller la vague
En voici quelques unes

Aucun commentaire:

Publier un commentaire