dimanche 27 août 2017

Crruik cruuuik cruuuik

Samedi 19 août 2017

Cathy, Roger, Jean-Luc.

Crruik cruuuik hurle la mouette perchée sur la gouttière du Snos, elle voudrait alerter les passants, mais ce samedi le parking est étonnamment désert... Il n'y a que 3 individus  qui essaient de pénétrer dans le local : 2 vieux boucauds et une crevette blonde.
Cruuuik cruuuik reprend t'elle car elle les voie rapidement tel des malfrats s'emparer d'un bateau, il faut dire qu'ils avaient prévu leur coup car un berceau était prêt sur la galerie.
Crruik cruuuik la mouette n'a pas réussi à donner l'alerte, même menacée par des " ta gueule la mouette"  elle n'abandonne pas. Guidée par le mot Villès de leur conversation, à tire d'aile et à vol d'oiseau , elle est sur place avant eux!
Mer belle avec longue houle, visibilité 8 miles ,vent d'ouest force 3 fraîchissant 4  PM 16h il n'en faut pas plus pour encourager nos individus à prendre le large. Enfin la mer en longeant la côte ! Pointe de l'Eve pour tailler une bavette avec des pêcheurs au carrelet Pointe de Chémoulin pour changer de bateaux: la crevette prend le bateau du boucaud tiens ils veulent brouiller les pistes! (cherchez l'erreur sur les photos) puis il continuent de monter au vent vers la Vieille et le petit Charpentier pour enfin se défouler sur les belles vagues, quelques cris de plaisir montent sur le chemin du retour et aussi quelques réflexions incompréhensibles comme "fait pas ton Hervé".  ????
Le retour bien poussé par le vent et malgré la renverse est rapide et plaisant comme pour l'oiseau accompagnateur.
La plage de KerVilles est déjà là, la tradition du bain aussi, mais les calages du Nuka joueront des tours au boucaud qui se reprendra a deux fois pour refaire surface.
Prunes, mirabelles et madeleines disparaissent rapidement sans même laisser une miette pour la pauvre mouette suiveuse et qui pourtant continue de piailler afin de forcer ces individus à rendre le matériel.
Eh bien vous ne croirez pas c'est ce qu'ils s'apprêtent à faire!! Et en plus ils vont même jusqu'a laver les bateaux pour effacer les empreintes. Et puis se livrent à un trafic: je te donne des mirabelles en échange de ton champignon......
Là , vous n'en saurez pas plus, car la mouette fatiguée de sa journée, à cessé de me raconter . Allez à la prochaine
Crruik cruuuik cruuuik .
Jean-Luc.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire