dimanche 16 janvier 2022

Peu de visibilité pour traverser la Vilaine.

 
Samedi 15 janvier 2022
 
BM 9h31, PM 15h29, coeff59
Vents ESE 2B virant S
 
Franck, Joël, Frank, Patrice, Claude,
Cathy, Roger, Hervé, Fred, Thierry, Christian.


C’est une sortie à la journée prévue ce samedi, départ de la pointe de Merquel en Loire Atlantique pour atteindre Pen-Lann sur la rive droite de la Vilaine dans le Morbihan. La météo est clémente.
Nous arrivons à la plage de Sorloc sur la commune de Mesquer. La visibilité était bonne au départ de Saint-Nazaire, il en est pas de même à l’arrivée à Sorloc.
La température est également bien fraiche, nous nous habillons en conséquence avec, portés ou embarqués, les cagoules, bonnets, et manchons.
La mer est calme, mais la visibilité très courte, nous distinguons à peine l’île à Bacchus. Nous sommes Basse mer, et nous mettons cap sur ce point remarquable afin de ne pas nous retrouver au dessus des bouchots de la pointe du Bile. La visibilité s’est encore raccourcie, nous suivons la côte sans vraiment la voir. Nous naviguons groupés. Nous arrivons ainsi jusqu’à la Tourelle de l’Ile, cardinale Ouest qui marque la Pointe de l’Ile proche du Halguen entrée de l’estuaire de La Vilaine. Cap au Nord pour une traversée groupée dans très peu de visibilité !
Nous atteignons une zone de bouchots, nous allons chercher la cardinale Est d’évitement de la zone, et nous apercevons le feu de Bertrand marquant l’entrée du Port de Bilier. Nous sommes arrivés à un demi-mile à l’ouest de Pen-Lann.
Nous débarquons sur la plage le long de la digue du port de Bilier. Les températures sont basses mais supportables, en fonction des tenues, certains se couvrent un peu plus, d’autres enfilent des vêtements secs pour le temps du pique-nique. Puis après une balade digestive à pied sur le secteur, nous réembarquons.
Le brouillard est toujours présent, une fois sortis du Port de Bilier, nous mettons cap au 180°. La brume se disperse enfin et nous apercevons rapidement l’autre rive, nous pouvons maintenant naviguer à vue. La mer, toujours aussi plate, est maintenant plus haute. La navigation le long de la mine d’or puis derrière les rochers et cailloux pour atteindre la pointe du Bile est très agréable.
Nous entrons dans la baie de Pont-Mahé pour éviter les bouchots. La mer est toute plate sur ce spot de surf. Après avoir doublé Pen-Bé et la Pointe de Merquel, nous débarquons sur la plage de Sorloc.
Une fois changés, pour nous réchauffer un peu, nous échangeons des boissons chaudes ; café, vin chaud et « flip », accompagnés de biscuits et galette des rois.
Nous avons parcouru 17 nautiques.
Christian.




jeudi 13 janvier 2022

Une sortie cool au Pouliguen.

 
Mercredi 12 janvier 2022
 
Une sortie cool au Pouliguen.
 
PM 13h01, coeff 41
Vents ENE 3B
 
 Cathy, Hervé, Joël, Alain, Frank, Claude,
Patrice, Yannick, Thierry, Roger, Christian.


C’est un peu gris, mais le soleil est annoncé. Au vu des conditions, nous choisissons une session rase cailloux au Pouliguen. Nous chargeons les Polyéts sur la remorque, route la base de voile au Pouliguen.
La mer ne semble pas trop agitée, mais le vent est bien présent. Nous doublons la pointe de Penchateau, nous sommes plus à l’abri. C’est un petit coeficient, marée descendante ! Les passes à cailloux habituelles sont hors d’eau. Comme on peut le voir sur les photos de Cathy, Une longue houle crée de belles déferlantes en arrivant sur les hauts fonds près des rochers. Hervé, Alain, Franck, Patrice, Yannick réalisent quelques entrées dans les passes à cailloux, le reste du groupe préfère rester au large !
Nous naviguons jusqu’à La Govelle où nous faisons demi-tour. Le retour se fera face au petit vent et au courant en restant au large. Nous avons aussi choisi les bateaux Polyéts moins rapides que les bateaux fibres.
Au final sortie cool au vu des conditions, la houle nous ayant rendus prudents. En plus de la houle, Le coefficient de marée était un peut faible pour avoir suffisamment d’eau dans les passes habituelles.
Nous avons parcouru 5,6 nautiques.
A débarquement, nous partageons la galette des rois offerte par Frank, accompagnée de Poiré et Cidre.
Christian.




dimanche 9 janvier 2022

samedi 8 janvier 2022

Apaisante !

 Mercredi 05 janvier 2022


BM 12h54, PM 18h29, coeff 95
Vents NO 2 à 3 B


Hervé, Joël, Thierry, Cathy, Roger, Patrice, Frank, Claude et Alain.


La 1ère sortie de l'année ! En un seul mot : apaisante !
Pour cette 1ère de l'année, les conditions pour naviguer sont top !
Peu de vent, une mer lisse et... le silence !!! Pas de sifflements dans les oreilles, pas de chuintements des vagues, et surtout ! pas de bruits de moteur, juste le Splouff splouff des pagaies dans l'eau !
On est hors le monde et ça fait du bien !!!
Du coup, belle distance parcourue tranquillement : Bonne Source-Les Evens-Pierre Percée-Pointe de Chémoulin-Retour par la côte.
Pas de bains ! On dira juste quelques déséquilibres au débarquement...
Petit clin d’œil à Martin petit-fils de Frank : bienvenue dans notre merveilleux monde ... de la mer !!!

Cathy.

lundi 27 décembre 2021

Encore une !

 
Dimanche 26 Décembre 2021.
 
Encore une !
 
BM 15h50, PM 21h41 coeff 50
Vents SO 3 à 4B
 
Frank, Philippe, Cathy, Joël, Christian.


L’année n’est pas encore terminée ! Mais ce samedi, c’est Noël !
Frank lance l’idée, pour compenser, d’une sortie le dimanche en remplacement du samedi.
Nous sommes 5 à dire oui, pour une sortie cool !
La météo n’est pas trop défavorable sauf un ciel gris et de la pluie. Nous choisissons de partir de la base Nautique de Villès-Martin ….. sans oublier de prendre les clés des vestiaires, une fois n’est pas coutume !
Nous nous changeons donc au sec, bien apprécié avec ce temps pluvieux.
Nous embarquons sur une mer belle à peu agitée et sous un ciel gris avec du crachin cap à l’ouest. La visibilité est relativement courte, bien que nous sommes sur la descendante, nous choisissons de naviguer en bord de côte.
La mer se creuse d’avantage après le passage à la pointe de Chémoulin, nous nous écartons de la côte pour continuer vers Chémoulin.
Bien que les vents soient sud ouest, la mer est plus facile une fois doublée la pointe de Chémoulin. Après avoir surveillé l’évolution d’un grain qui semblait être pour nous, nous continuons jusqu’à la pointe de La Lande, nous pensons au retour un peu avant la pointe de Congrigoux. La visibilité est toujours courte, mais nous piquons un instant vers le large espérant les vagues et le vent favorables, mais sans le courant de marée, nous sommes maintenant sur l’étale. La mer est achée et les surfs difficiles sur une mer croisée jusqu’à Chémoulin. Le retour se fera ensuite au portant sur des vagues pas toujours faciles à surfer.
Il faudra négocier une vague de bord de plage accentuée par le passage de cargos au large au moment du débarquement.
Nous chargeons la remorque sous le crachin avant de profiter encore une fois du confort des vestiaires de la base nautique.
Nous avons parcouru 8,3 nautiques.
Christian.

jeudi 23 décembre 2021

On n’a pas eu Chaud !

 
Mercredi 22 décembre 2021
 
On n’a pas eu Chaud !
 
BM 12h56, PM 18h22 coeff 70
Vents ESE 3 à 4 B
 
Yannick, Frank, Philippe, Kevin, Maxime, Christian.


Les vents sont à l’est, il fait froid et le soleil est un peu timide. Faible houle avec une longue période. Frank nous propose un tour vers « les îles ». Nous chargeons les fibres pour un embarquement à Bonne Source. Nous nous habillons chaudement avec en particulier les cagoules et les manchons pour certains. Nous embarquons au fond de la passe la marée étant basse. La mer est belle. Nous filons vers Les Evens légèrement poussés par le vent. Nous faisons le tour des Evens par le Nord et l’Ouest. Nous contournons largement, la houle déclenchant quelques déferlantes au dessus des hauts fonds ; même en maitrisant les appuis, personne n’a envie de déssaler ou de finir sur les rochers !
Nous mettons maintenant cap sur Pierre percée. Si le début de ce bord est facile, la mer se creuse au fur et à mesure que nous nous approchons de notre objectif. Nous affrontons de face un vent frais qui forcit, et le sommet des vagues blanchit.
Nous quittons les abords de Pierre Percée pour nous diriger sur La Vieille. Ce bord se fait en dérivant, soit un Bac contre le vent dont l’effet est plus important que le courant de la marée montante.
Tout ceci se calme un peu quand nous doublons la Tourelle, Nous sommes maintenant un peu abrités par la pointe de Chémoulin des vents de sud-est. Nous poursuivons en nous rapprochant de la côte. Les vagues sont maintenant très faibles. Il demeure simplement une longue houle, et donc, prudence face aux  déferlantes qui se déclenchent au large pour filer sur le plateau rocheux au bout de la plage de Bonne Source. Les nuages laissent passer la lumière du soleil pour de beaux dégradés de jaune au dessus de l’horizon.
La marée a rempli la passe à notre débarquement. L’arrivée de plage, que nous effectuons un à un, se passe sans problème.
Si nous avons bien supporté la froid pendant notre navigation, nous avons la sensation d’une chute de température au moment du débarquement.
Nous nous réchauffons, après nous être changés et avoir capelé les bateaux sur la remorque, en partageant, chocolat chaud et vin chaud.
Nous avons parcouru 7,6 nautiques.
Christian.