lundi 17 décembre 2018

Force 5, Basse mer


Samedi 15 décembre 2018

PM 9h43, coeff 40 ; BM 16h29
SO 5B.

Hervé, Yannick, Christian.

Il a fait froid le matin avec vents et pluie. Nous sommes 3 au rendez-vous du samedi au club !
Nous nous concertons après avoir étudié une dernière fois la météo et la marée.
Nous optons encore une fois pour un départ de l’anse de Toulin passage du Renadin.
Nous sommes sur la descendante, mais le coefficient de marée est faible, nous aurons de l’eau.
Le ciel est bien gris, et la visibilité est courte, le plan d’eau semble calme, nous ne pouvons voir l’état de la mer plus au loin.
Nous embarquons sur la plage habituelle, puis, habitude prise, nous nous dirigeons vers la pointe de Penchateau. Le vent est plus sensible, et il se forme des rouleaux sur les hauts fonds prolongeant la pointe. Après avoir tutoyé ces vagues sans les franchir, nous descendons Plage Benoit en passant par la tourelle des Impairs. C’est un bord ou nous enchaînons les surfs jusqu’à la plage.
Nous faisons quelques jeux de glisse, puis des allers et retours entre les Impairs et la plage. Remontée lente face au vent pour une descente fun et rapide au portant. La marée descendant, il y a de moins en moins d'eau plage Benoit. Nous prolongeons la session aux Impairs. Belles vagues faciles à prendre nous portant sur des longs surfs, que nous pouvons enchaîner. La mer descendant, nous devons nous méfier des roches de plus en plus découvertes.
Près de la fin de session, nous subissons une belle averse avec une diminution de visibilité augmentée par la pluie qui cingle nos visages. Encore une fois, merci les casques qui nous protègent aussi du froid et de la pluie !
Pas de dessalage, ni d’esquimautages à noter ! Simplement un rock hopping de Yannick.
La belle averse a cessé quand nous décidons de rejoindre la plage pour le débarquement.
Encore une belle session ou nous avons pu adapter notre sortie en fonction des conditions météo et marée.
Christian.

dimanche 9 décembre 2018

Du vent plage Benoit


Samedi 8 décembre 2018

Du vent plage Benoit

PM 17h03, coeff 85
Vents OSO 5 à 6 Beaufort.

Hervé, Sylvain, Yannick, Franck, Christian.

Encore dur dur la météo de ce samedi, nous sommes cependant 5 au départ.
On y va ? On y va pas ?
Après une analyse de la météo et de la marée, nous nous décidons pour un départ pour le Pouliguen.
Nous sommes dans les mêmes conditions que le samedi 10 novembre, ce qui nous porte sur le même choix. Comme de nombreuses fois, ce sera un embarquement depuis la petite plage à côté de la base nautique. Nous observons le plan d’eau à notre arrivée, Le temps est gris, et la mer nous semble relativement calme pour toute la partie à l’abri de la pointe de Penchateau. L’école de voile est à l’œuvre sur ce plan d’eau.
Pa trop de réflexions sur « comment s’habiller », les vents importants peuvent nous donner un ressenti de froid. La cagoule est portée sous le casque, ou bien emmenée dans la poche.
Premier bord vers la pointe de Penchateau. Peu de houle, peu de vagues. Des déferlantes cependant à la pointe. Ces vagues ne sont pas très hautes, mais nous subissons le vent fort dès l’approche de la zone.
Après quelques surfs, nous naviguons vers la plage Benoit. Nous prenons le vent sur le bâbord, le bateau est parfois déstabilisé au passage de rafales. Peu de surfs sur ce bord, le vent écrasant les vagues.
Nous passons un moment en bord de la plage Benoit pour une session surf. Le vent crée un peu de difficultés, en particulier dans les demi-tours.
Après s’être finalement amusés, surfs, esquimautages, dessalages, chandelles, mais également avoir dépensé beaucoup d’énergie, il est temps d’entamer le retour.
Premier petit bord vers la jetée de la sortie du port du Pouliguen face au vent, puis, la mer étant suffisamment haute, nous longeons la côte au plus près, nous naviguons à l’abri sur une mer calme.
Nous débarquons satisfaits d’avoir trouvé la bonne idée nous ayant permis de naviguer sur ces conditions météo.

Christian.

mardi 27 novembre 2018

Gavy Pierre Percée


Samedi 24 novembre 2018

BM 11h32, PM 17h10 coeff 98
Vents 3 à 4 Beaufort OSO

Joël, Franck, Philippe, Sylvain, Patrice, Marc, Christian.




C’est une belle journée météo, peu de vents et une mer facile. La circulation automobile pouvant être moins facile !
Pour faire simple, nous partons pour le petit port de Gavy pour un bord vers Pierre Percée.
L’aire de stationnement est encombrée par les bateaux sortis du mouillage mis en hivernage. Nous pouvons cependant stationner nos 3 voitures et la Remorque.
La petite plage à droite de la petite cale n’est pas encore recouverte, nous embarquons sur une mer belle mais froide. Nous mettons cap sur la pointe de l’Eve en naviguant en bord de côte, la marée étant montante. C’est sur un rythme soutenu que nous arrivons à la pointe de l’Eve, ça brasse un peu dans la passe, le niveau d’eau nous cache les roches affleurantes. Joël, Franck et Philippe s’y aventures. Après une petite pause afin de se regrouper, Philippe ouvre la route pour un cap direct vers Pierre Percée. Nouveau rassemblement à l’arrivée avant d’entreprendre le tour dans le sens anti horaire.
La houle crée de belles déferlantes nous incitant à passer large. Les plus hardis s’amusent à prendre quelques surfs. 16h est passé, trop tard pour une boucle au Grand Charpentier. Nous mettons cap sur Pointe de Chémoulin, nous sommes au portant avec vent, courant et vagues favorables.
Cette fois, ce sont Joël, Sylvain et Christian qui franchissent le passage derrière le rocher.
Nouveau rassemblement derrière la jetée de St-Marc, nous sommes près de l’étale de marée haute. Nous admirons l’effet de houle qui passe doucement en semblant ralentir au dessus de la jetée.
C’est enfin le dernier bord pour rejoindre notre point de départ, et bien que nous sommes très près de l’étale, nous avons la sensation d’un courant contraire.
Nous débarquerons sur la cale principale, les premiers débarqués assistent les suivants.
Nous avons parcouru 8,8 nautiques.
Christian.

lundi 19 novembre 2018

Du Vent d’Est, plein Est…

Samedi 17 novembre 2018

PM 12h50 coeff 36
Vents ENE 4B


Franck & Franck, Alain, Sébastien, Thierry, Patrice, Sylvain.


Le temps est assez froid avec un vent assez soutenu, plein Est. Petite marée de 35.
Les blocages possibles des gilets jaunes ne nous permettent pas de nous éloigner trop du club, reste donc Villes ou Bonne Source pour le départ, et la côte ne sera pas vraiment protégée.
Nous nous décidons pour un Bonne Source – Les Evens, avec la possibilité de se diriger vers la Pierre Percée, puis un retour à la côte aidé par le vent, en théorie.
Le départ sera un peu tardif, Alain étant bloqué sur la route nous rejoint au passage St Gabriel.
Le départ et la traversée pour les Evens est rapide, le vent nous pousse, ça commence à surfer au 1/3 du trajet.
Cette allure, vent arrière déconcerte un peu certains, se sentant déséquilibrés et pas très à l’aise dans ces conditions.
Nous faisons le tour des Evens et la visibilité chute lorsque nous quittons l’île. La côte comme les îles sont invisibles. Mais nous avons un GPS.
Le bord en direction de la Pierre percée s’annonce trop difficile, le vent à un peu forci, Franck W n’est pas à l’aise dans le petit Fury assez technique, nous rebroussons chemin vers les Evens, changement de bateau entre les Francks et nous repartons vent de face vers notre point de départ pour un bord physique, avec une très belle lumière, et du soleil….
Quelques esquimautage et quelques discussions autour de la technique de pagaie pour finir.
Ce fut une sortie venteuse et physique, mais vu les conditions, peu d’endroits proches étaient protégés.
Aussi il est intéressant de pratiquer les allures downwind  et vent de face pour acquérir de l'expérience !
Sylvain.

jeudi 15 novembre 2018

Une session plage Benoit


Samedi 10 novembre 2018
Une session plage Benoit

PM 17h50 coeff  84
Vents SO 5 rafales à 6

Hervé, Sylvain, Franck, Thierry, Patrice, Alain, Yannick, Christian.

Du gros temps, du 5 rafales à 6, sud ouest, marée montante. Toutes ces considérations nous amènent à choisir une session surf plage benoit à La Baule. Nous serons à l’abri derrière la pointe de Penchateau.
Nous embarquons comme à l’accoutumée près de l’école de voile au Pouliguen. Nous voyons quelques déferlantes au large, mais la petite plage est bien abritée.
Nous prenons la direction de la pointe de Penchateau, pour tutoyer quelques vagues. Yannick, Hervé et Franck, y feront quelques allers  retours tandis que le reste du groupe met cat sur la plage Benoit.
Quelques beaux surfs pendant cette descente. Le reste de l’après-midi se passera dans une session Surf. Il y aura des vagues de tout types, des longs surfs, des plus courts, quelques calottes dans la mousse. L’important est de ne pas arriver sur la plage, car le départ est délicat et gourmand en énergie.
Plusieurs bains de Patrice qui découvre le plaisir à surfer, quelques esquimautages en situations, mais aussi des loupés !
Franck apprécie le Stratos Dagger bien adapté pour ce jeu.
Sur ce spot et dans ces conditions, je crois pouvoir dire que chacun y a trouvé son plaisir en s’engageant plus ou moins en rapport avec ses envies et ses compétences.
Après avoir laissé toute notre énergie, nous retournons à notre plage de départ, la mer étant presque haute, nous pouvons longer les murs de pierre qui protègent les villas du Pouliguen.
Christian.



lundi 5 novembre 2018

2m de vagues à St-Brévin


Dimanche 4 novembre 2018
PM 14h40 coeff 76
Vents SSE 4B
2m de vagues à St-Brévin

Sylvain, Christian.

L’idée est de s’amuser dans les vagues avec des petits bateaux d’eau vive !
Nous partons pour Les Rochelets, sud Loire, un peu après St-Brevin.
Beaucoup de surfeurs sur le parking, mais aussi beaucoup en fin de session quand nous arrivons.
Nous nous équipons et transportons nos bateaux vers la plage. La plage est longue à traverser, une belle vague en shore-break ! sommes nous le bon jour ? sur le bon spot ? avec les bonnes conditions ?
En kayak de mer, pas de problème, une fois embarqués, nous pouvons passer la barre et naviguer en bord de côte pour trouver depuis le large le bon endroit, mais avec nos petits bateaux d’eau vive peu véloces, c’est plus délicat.
Nous décidons rapidement de reprendre la voiture et de nous rendre au Pointeau. La distance est très vite parcourue. Beaucoup de monde sur le parking, il y a une école de surf, une compétition de vélo Cross, sans oublier les curieux venus voir le départ du Paquebot de l’autre côté de l’estuaire.
La mer a atteint le bout de la cale en fond de parking, petit portage. Les vagues nous semblent plus intéressantes, le spot nous plait !
Nous posons nos bateaux au sec sur la cale un peu pentue, nous jupons puis nous nous laissons glisser dans l’eau. Nous sommes immédiatement dans l’ambiance bien ballottés sur une eau très agitée. Habitués aux kayaks de mer, nous avons un peu perdu nos repères. Nous naviguons vers le large puis vers la plage afin d’éviter un éventuel surf vers les enrochements. Nous commençons à nous habituer aux différences de comportement de ces petits bateaux
Le franchissement de vague se passe bien, mais si la vague se ferme c’est brusquement un surf arrière.
Les bateaux sont très manœuvrant, nous pouvons rapidement faire demi-tour pour prendre un surf.
La vélocité est faible, nous ne pouvons ni rattraper une vague ni partir devant. Il faut simplement être bien placé pour partir au surf.
Les surfs sont très rapides autant en avant qu’en arrière voire sur le côté.
Comme nous nous y attendions, il y a eu quelques retournements avec esquimautages réussis ou non ! Dans ce cas, il faut laisser le bateau filer sur le sable. Bien entendu, les réserves de flottabilité ont été vérifiés avant la mise à l’eau, nous n’avons pas de caissons étanches comme sur un Kayak de mer.
En résumé, belle session, un peu surprenante, très fun et très gourmande en énergie.
Christian.