samedi 23 janvier 2021

l'eau est froide !

 
Vendredi 22 janvier 2021-01-22
 
PM 11h17 coeff 35, BM 17h57
Vents ONO 4B raf à 5, 2,6m de houle.
 
Martine, Hervé, Frank, Thierry, Claude, Christian.


Météo dissuasive ce mercredi et gros doutes pour le samedi. Une poignée de retraités, les chanceux, choisissent de profiter de la fenêtre météo du vendredi pour organiser une sortie. Deux actifs qui ont obtenu leur vendredi les accompagnent !
Au regard de la marée et de la météo, nous choisissons de partir du port d’échouage de Pornichet, nous auront de l’eau et l’embarquement et le débarquement seront faciles.
Au sortir du port, nous mettons cap sur les Evens, nous avons un vent de face et des vagues de 50cm. Nous naviguons groupés sur un rythme soutenu, la mer est bien blanche autour de l’île. Nous n’en faisons pas le tour et restons du côté abrité. Nous mettons ensuite cap vers la pointe de Penchâteau pour atteindre les latérales « les Guérandaises ». Nous trouvons notre chemin en passant entre les déferlantes qui se créent sur les hauts fonds. La houle est de plus en plus conséquente au fur et à mesure de notre progression, mais sans déferler. Nous faisons le tour de la latérale tribord. Cap sur les immeubles de Pornichet pour un retour au portant dans une houle proche du mètre.
C’est à ce moment que Claude dessale, il est rapidement remis dans son bateau, puis après qu’il ait retrouvé la confiance, nous reprenons notre rythme de croisière.
Un grain passe sur la côte nous offrant un magnifique arc en ciel complet. A l’arrivée, Hervé et Frank effectuent quelques surfs en bord de plage, puis nous entrons dans le port d’échouage. Un nouveau grain arrivant, nous attendons le passage de celui-ci pour débarquer. C’est donc au sec que nous nous changeons et chargeons les bateaux sur la remorque. Nous essuyons une grosse averse au club au moment de finir le rangement du matériel.
nous avons parcouru 6,7 nautiques.
Christian.


samedi 16 janvier 2021

Une classique…. musclée !

 
Samedi 16 janvier 2021
 
Une classique….musclée.
 
Cathy, Franck, Frank, Patrice, Thiery, Sylvain


Aujourd’hui, vent SO, bien établi et forcissant en fin de journée, marée basse, crachin, obligation d’être de retour à 16h (couvre-feu oblige), nous décidons de partir du port de Gavy, direction Chemoulin.
Le vent de face est bien là, pas d’abri possible dans les criques car ça déferle à pas mal d’endroits à marée basse. Ce sera donc un bord physique sur une mer bien vivante. Bord physique, mais c’est agréable aussi de « taper dedans » de temps en temps.
Passage de Chemoulin sans encombre avec de belles vagues pyramidales, et direction le large pour un retour au portant, avec de jolis surfs prévus.
Lors de la pause, à l’arrêt alors que nous discutions, Thierry dessale en voulant éviter la pointe du bateau de Franck, suite au passage d’une belle vague.
La récupération se fera sans encombre mais, engourdi par le froid, Thierry dessale à nouveau 5mn plus tard et perd confiance sur cette mer désordonnée.
Nous décidons de rester en radeau, Thierry, Franck et moi, le reste du groupe commençant à rentrer avec un RDV prévu derrière la pointe du Fort de l’Eve. Nous restons en contact VHF, VHF que Franck vient d’acquérir et qui sera bien utile. Suite à ces échanges, nous sommes contactés par le Sémaphore de Chémoulin  qui s’informe sur notre situation, nous les rassurons.
Le vent, le courant et les vagues nous poussant, nous arrivons assez rapidement au Fort de l’Eve. Thierry reprend la pagaie, mais pour éviter un troisième bain, qui s’avèrerait bien peu agréable, nous mettons en pratique les exercices de sécu. Les deux bateaux à couple, Thierry agrippe les lignes de vie à l’avant de mon hiloire, ce qui me laisse à l’arrière de la place pour pagayer, maintenir les deux bateaux côte à côte avec la pagaie, et diriger. Mise en application en conditions réelles, avec des vagues, et cela fonctionne très bien.
Sortie vivifiante et technique, avec mise en application des acquis sécu !
Final avec vin chaud et petits gâteaux……

Sylvain.

mardi 12 janvier 2021

Pétole sur la côte sauvage

 
Samedi 9 janvier 2021
 
Pétole sur la côte sauvage
 
 PM 13h50 coeff 62
Vents NO 5B
 
Alain, Frank, Franck, Claude, Patrice, Sylvain, Olivier, Christian.
Et en visiteurs, Maxime de Besné et Alain de Redon.


Un bon vent de Nord Est, et un ciel bien dégagé. Nous naviguerons sur la côte sauvage du Pouliguen pour être à l’abri. Comme la dernière fois, nous partons de la plage du Guec et ainsi profiter du soleil au moment de changer de tenue.
Aujourd’hui, c’est Pétole, nous nous dirigeons vers l’ouest pour une session rase cailloux. Pas une ride sur l’eau, pas d’ondulation de houle. Nous ne pouvons pas compter sur les vagues pour nous aider à franchir quelques passes. A ce niveau de marée nous avons des roches à fleur d’eau, et là encore, pas de clapot ou de mousse pour nous indiquer ces éceuils ! Quelques bateaux grattent !
Nous filons ainsi jusqu’à la plage de la Govelle. On y trouve quelques rares petites vagues à surfer.
Nous faisons demi-tour pour un retour toujours en rase cailloux. Nous doublons la plage du Guec pour filer jusqu’à la Baie des Maures. Toujours pas de mer au passage de Pierre Plate. Nous percevons bien le vent plus frais au niveau de la baie des Maures. Nous y faisons demi-tour pour regagner notre lieu de débarquement.
Quelques courageux esquimautent dans l’eau bien froide avec le cri du karatéka quand le corps ressort de l’eau!
La mer a baissé à la limite de la barre rocheuse de bas de plage.
Nous avons parcouru 4 nautiques.
Christian.

dimanche 10 janvier 2021

Beau mais frais !

Mercredi 6 Janvier 2021
 
Beau mais frais !
 
PM 9h31 coeff 60, BM 16h27.
Vents NE 2B

Frank, Patrice, Thierry, Claude.

Rendez vous au club par un bel après midi ensoleillé et une température rafraichissante autour de 3 ou 4 degrés (mais -2 le matin !)
Deuxième sortie de l'année pour Frank mais première pour Patrice, Thierry et Claude. Nous décidons de sortir malgré l'absence (et c'est très rare!) de mes 2 sauveteurs habituels que sont Hervé et Christian. Compte tenu de la météo marine (pas de vent, pas de houle donc pétole) et de l'expérience des 3 mousquetaires ça doit le faire! D'autant que je n'ai pas envie de me baigner!
Départ de la base nautique de Villès et direction St Marc en bord de cote et rase cailloux. Nous prenons notre temps (j’entends un : " Hervé n'est pas là, on peut aller doucement !") et pour une fois je profite du paysage. Nous décidons de continuer et allons jusqu'à la plage de Bonne Source. 
Demi-tour tranquille et retour toujours en rase- cailloux à Villès. Tout au long du sentier côtier et à l'arrivée, de nombreux marcheurs masqués ont pu profiter de notre sortie et nous serons surement sur quelques photos. Chocolat et gâteaux à l'arrivée avec la distanciation ! 
Je n'ai surement pas progressé techniquement cet après midi mais j'ai fait une belle balade et ai apprécié St Nazaire et la cote vue au ras de l'eau. 
Lavage et rangement des bateaux puis retour à la maison pour se mettre au coin du feu. La nuit sera encore froide

Claude.

dimanche 3 janvier 2021

Tous en Stratos !

 
Samedi 2 janvier 2021
 
Tous en Stratos !
 
BM 13h09, PM 18h43 coeff 79
Vents NNO 2B
 
Cathy, Franck, Frank, Christian.

C’est la première de l’année. Bien que la mer soit basse à 13h, les vents étant faibles et de Nord, nous choisissons de faire la côte sauvage au Pouliguen.
Nous choisissons de partir de la plage du Guec. Il y a un Parking, et nous serons au soleil pour l’embarquement et principalement pour nous changer après le débarquement.
Le niveau d’eau est encore bas, nous devons porter nos kayaks pour passer une barre rocheuse émergeante à marée basse.
La mer est calme, les vents très faibles, le soleil présent est le bien venu pour compenser les températures basses.
Nous partons vers l’ouest en cherchant à passer le plus possible entre les rochers. Bien que cet exercice soit plus ludique à marée haute, l’état de la mer nous permet de trouver de nombreux passages. Nous restons vigilants à quelques paquets de mer qui parfois agitent les passages.
Nous n’atteindrons pas la plage St-Michel, de Batz sur mer, nous faisons demi-tour dans la baie du Dervin, nous sommes sur la montante et nous prenons le temps le temps de faire le retour également en rase cailloux dans des passages différents.
Nous avons parcouru 4,5 nautiques.
Christian.


jeudi 31 décembre 2020


 

La dernière de l’année !

 
Mercredi 30 décembre 2020.
 
La dernière de l’année !
 
PM 16h52 coeff 78
Vents NO 3 B pluie !
 
Claude, Frank, Alain, Sylvain, Thierry, Jean-Luc, Christian.

C’est la dernière de l’année ! Nous serons sur la montante, peu de vent peu de houle.
Un tout petit crachin au moment de charger les bateaux. Nous partons pour le Port d’échouage à Pornichet. Le stationnement se fait sur le boulevard de mer près des dunes de sable maintenant protégées. Le crachin a cessé au moment d’enfiler nos tenues de kayakistes. Nous sortons du port d’échouage pour mettre cap sur les Evens. La mer est belle, les vents sont faibles.
C’est sur un rythme soutenu et relativement groupés que nous progressons vers les Evens.
Après quelques surfs, nous entamons le tour de l’île dans le sens horaire. Nous prenons relativement large, la mer étant plus agitée sur le côté exposé. Le ciel se grise, les grains apparaissent. La visibilité tombe. Nous décidons de regagner la côte. La pluie nous accompagne maintenant. Le retour se fait au portant. Le bord de plage est occupé par de nombreux surfeurs, nous trouvons quelques trous pour y pousser nos kayaks. Ce sera l’occasion d’un esquimautage en situation pour Sylvain et Jean-Luc. C’est toujours sous la pluie que nous regagnons le port d’échouage. Après l’espoir d’une éclaircie, c’est sous la pluie que nous retrouvons nos vêtements secs. Les biscuits et boissons chaudes seront partagés sous un abribus !
Nous avons parcouru 6,5 nautiques, heureux d’avoir pu partager cette dernière sortie de l’année. 

Christian.