dimanche 22 juillet 2018

Un peu de technique

Samedi 22 juillet 2018

Un peu de technique

PM 13h38 coeff 49
Vents sud 3B

Cathy, Hervé, Sylvain, Thierry, Roger, Patrice, Franck, Christian.

Bonne météo, petit coefficient de marée, et la saison touristique de commencée.
Pour faire simple, nous choisissons de partir de Bonne Source, en espérant pouvoir stationner.
Hé oui ! Stationnement possible dans le passage St-Gabriel !
Il y avait peu de monde sur la plage au moment du départ.
Nous embarquons sur une mer belle, pleine mer et petit coefficient, pourtant la mer presque au bout de la cale.
Nous effectuons un premier bord vers Baguenaud où nous croisons des kayakistes du club de Pornichet, puis nous filons vers Les Evens.
Nous profitons des bonnes conditions pour faire un peu de technique ; appuis, gites pour être à l’aise dans le kayak ; quelques esquimautages, et bien sûr ces exercices se terminent par récupération à deux kayaks quand il y a eu dessalage. L’eau, fraiche au premier contact, est finalement très bonne !
C’est maintenant le moment du retour sur une met toujours aussi belle, parfois quelques vagues au passage d’un bateau. La mer s’est bien retirée à notre arrivée, et la plage s’est remplie d’estivants venus profiter du soleil.
Changement de tenue et chargement de la remorque avant le partage de petits gâteaux
Le chocolat était un peu fondu sur quelques biscuits !
Nous avons parcouru 5,5 nautiques.
Christian.


lundi 16 juillet 2018

Le Croisic St-Nazaire, trop facile !


Samedi 14 juillet 2018

BM 12h40, PM 18h19 coeff 104
Vents NE 3B à NNE 2B

Martine, Hervé, Jean-Luc, Eymi, Sylvain, Christian.

Belle météo, et un joli coefficient de Marée ! Nous sommes partis pour un bord Le Croisic, St-Nazaire !
Nous démarrons de Port Aux Rocs à la pointe du Croisic, vers 11h15, pratiquement sur l’étale de marée basse, afin de bénéficier du courant de marée tout le long de la randonnée.
C’est un lieu ou nous avons l’habitude d’embarquer, il y a une passe entre les rochers qui nous donne accès facile à la mer à marée basse, également sur ce gros coefficient. La mer est calme, pas de houle. Nous naviguons en bord de côte, en faisant parfois une boucle plus au large pour éviter les pécheurs à la ligne. Nous tentons quelques passages derrière les roches. C’est une des rares fois que nous sommes sur cette zone sur une marée aussi basse, nous arrivons cependant à trouver quelques couloirs ou goulets, les grottes ou arches ou nous avons l’habitude de nous amuser sont au sec.
Pas de vagues non plus à la pointe de Penchateau, nous mettons cap sur les Evens, nous rencontrons Sylvain qui a embarqué à Bonne Source. Nous mettons le pied sur le sable vers 13h30.
Beaucoup de monde sur l’îlot. Nous prenons un bain de mer avant le Pique-nique, et un autre avant de repartir.
Il est 14h30 quand nous reprenons la pagaie. Nous entamons le tour des Evens par l’ouest et le sud, puis cap Pierre Percée en anticipant la dérive due au courant de la marée montante. Il y a juste assez d’eau pour traverser un des trous. Nous nous dirigeons maintenant sur Le Grand Charpentier, la mer est toujours aussi calme. C’est enfin un dernier bord qui nous ramène à Villès Martin. Nous avons parcouru 16,5 miles nautiques.
L’eau est si bonne que nous finissons par quelques esquimautages.
Merci à Loïc qui vient de stationner le minibus et la remorque sur le parking.
Après un échange de boissons fraiches et chaudes, d’une pastèque et de petits gâteaux, c’est le retour au club pour le rinçage des bateaux.
Belle journée, et belle rencontre avec Eymi.
Christian.

lundi 9 juillet 2018

De l’autre côté !


Samedi 07 juillet 2018

PM 12h09, coeff 46
Vents SO 1B

Martine, Hervé, Roger, Patrice, Franck, Christian.


Chaud ! Pas de vent ! Pas de houle ! Petit coeff !
Nous choisissons de faire simple, un départ de Villès-Martin pour une traversée de l’estuaire.
Nous embarquons sur une mer belle, avec un tout petit vent
Premier objectif : la cardinale Sud près du phare de Villes !
Un cargo sort du port, nous poursuivons notre route vers la baie de Sautron en restant au nord du chenal. La vitesse d’un gros navire est difficile à évaluer, par sécurité, nous traversons le chenal uniquement derrière ces bateaux. Celui-ci passé, nous mettons cap au Sud, il y a quelques vagues pendant la traversée du chenal et vers la côte sud. Nous filons vers le Pointeau, puis vers la plage de St-Brévin.
Aucune vague à surfer, nous entamons une séance de sécurité avec, bains, récupération à deux, remontée à l’aide d’un paddle, remorquage d’un naufragé.
Nous filons ensuite vers le Dragon de Mindin en navigant près de la côte pour subir moins de courant, la marée étant descendante.
C’est à la pointe de Mindin que nous retraversons la Loire en bac, puis nous longeons les installations portuaires portés par le courant de la descendante.
Passée l’entrée principale du Port de St-Nazaire, c’est sur une mer complètement lisse que nous regagnons la base nautique de Villès où nous réitérons quelques séances de déssalage, récupérations, réembarquement, pour terminer la sortie.
Nous avons parcouru environ 9,5 miles nautiques.
Christian.

dimanche 1 juillet 2018

Pétole à Dumet


Samedi 30 juin 2018

Au Croisic
BM 13h05, PM 18h53 coeff 75
Vents 2 B Ouest

Cathy, Hervé, Sylvain, Roger, Eric, Christian.
Jean-Luc, Franck.



Pétole et grosse chaleur ! Ce sera un bord vers Dumet. Nous choisissons de partir de Lérat, la route est un peu plus long que depuis Piriac, la saisons ayant commencée, les Parking de Piriac sur mer risquent d’être chargés, de plus, une nouvelle base nautique ayant été construite sur le terre plein à l’est du Port. A Lérat, nous sommes sûrs du Parkink.

Mer basse au départ, nous embarquons sur la plage, et c’est sur une mer carrément calme que nous nous dirigeons vers la pointe du Castelli puis vers Dumet.
Moins de plaisanciers qu’imaginé à notre arrivée sur la plage Est. Nous entamons une séance d’esquimautage, de réembarquement associée à une séance de récupération sur les loupés !
Puis c’est le moment bain de mer et visite a pied de l’île pour ceux qui n’y ont jamais débarqué.
Belle surprise de Jean-Luc, Il a amené une pastèque qui partage sur la plage. Fruit délicieux et rafraichissant ! Nous dégustons.
Nous repartons et contournons l’île par le Nord, l’eau est toujours aussi calme, et l’absence de houle rend les roches effleurant l’eau invisibles. Pour ce bord, nous avons choisi les bateaux fibres ce qui nous rend prudent face à ces roches.
Nous mettons enfin cap sur le Castelli puis avec de la vigilance sur les roches affleurantes, dernier bord vers le petit Port de Lérat.
Nous arrivons sur la marée haute, nous pouvons suivre le petit port d’échouage pour la débarquement.
Nous avons parcouru 10,6 nautiques 1h30, à l’aller et 1h40 au retour.
Christian.





mardi 26 juin 2018

Pétole sur la côte sauvage

Samedi 23 juin 2018


Alain, Roger, Thierry, Sylvain.
Sébastien, Eric, Franck , Jean-Luc

Le vent est assez fort (4) orienté Nord-Est, il fait soleil et la mer est haute, donc on va faire du rase cailloux au Pouliguen .

Après quelques déconvenues pour accéder aux bateaux Polyeth, la serrure du « grillagé » étant coincée, nous démarrerons un peu en retard.
RDV baie du Scall, pour une bord au plus prés des roches, sans la moindre ondulation à la surface de l’eau. C’est beau, il y a du monde dans les criques et dans l’eau, mais il manque quand même ces petits mouvements d’eau pour jouer un peu.
Retour un peu plus au large, et exercices à l’arrivée, de dessalage, réembarquement et esquimautage.
Petite baignade, petits gâteaux, bon après-midi au soleil !
Sylvain.

mardi 19 juin 2018

Au portant !


Samedi 16 juin 2018

Au portant

Marées au Croisic
PM 7h12, coeff 100, BM 13h39, PM 19h31 coeff 98
OSO 3B

Cathy, Martine,
Franck, Hervé, Sylvain, Roger, Christian.


C’est un fort Coefficient, si on ne choisit pas la bonne plage, il y aura un long portage.

Suite aux fortes pluies les semaines passées, les plages de St-Nazaire sont fortement déconseillées pour les activités nautiques. Après avoir hésité pour un bord au Croisic, nous choisissons un départ de la plage de Sorloc pour une navigation jusqu’à Piriac en espérant un retour au portant.
La mer est encore loin au moment de l’embarquement. La mer est belle. Nous filons vers Piriac en restant près de la côte, le vent, bien que faible, et la montante étant contre nous.
Le groupe se resserre et se rassemble près du Port de Piriac, puis c’est une remontée vers le large jusqu’à la tourelle cardinale Nord Rohtrès. Nous rencontrons quelques belles vagues aux abords de cette tourelle.
Ensuite c’est le départ pour un retour tout schuss !
La houle n’est pas au rendez-vous, mais nous trouvons un beau portant ; vagues, courant vent !
Une zone turbulente apparait bien au large, certains choisissent  d’y naviguer pour y faire leurs premiers surfs. Le groupe s’étale en largeur, chacun espérant les meilleurs vagues à surfer.
A l’arrivée, c’est une petite séance d’esquimautage. Cet exercice ayant été mis de côté car la période passée a plutôt été une période de grandes randonnées.
Christian.

mardi 12 juin 2018

orage ou pas !


Samedi 09 juin 2018

PM 14h17 coeff 52
Vents S 2B puis SO 3 B
Phiphi, Thierry et Cathy

Nous ne sommes que 3 aujourd’hui, les « Grands » ne sont toujours pas rentrés de leur périple Anglo-normand.
Malgré une Alerte Météo orange, des risques d’orage, de grêle etc etc ON Y VA !!!
On ne fera pas de traversée mais du longe-côte pour se mettre à l’abri aucazou …
Nous partons de Trébezy en entendant un roulement de tonnerre (au loin!!!) et en regardant (au loin!!!) une grosse masse de nuages bien noire au sud de la Loire ! Impressionnant mais la Loire fait son office protecteur en lui barrant la route ! L’orage sera pour les nantais !
Nous partons à la renverse, longeons la côte vers Pornichet face à une petite brise, sur une mer qui clapote bien, notamment à la pointe de l’Eve, et bien moins à celle de Chemoulin, et sous un ciel de plus en plus lumineux et puis tout bleu !
Arrivée plage Sainte-Marguerite, le sable fin, une eau plutôt bonne et un besoin de se rafraîchir, nous incite à faire une halte baignade puis revenons en longeant la côte la mer descendant.
A l’arrivée, Thierry s’essaie à quelques amorces d’esquimautage en s’appuyant sur ma proue : parfait pour un côté, encore du boulot pour l’autre…
Retour au club où nous croisons les « Grands » de retour de leur périple. Pas le temps de parler beaucoup, apparemment ils sont pressés de rentrer et ça se comprend après une semaine sur l’eau et en bivouac ! On en saura sans doute plus prochainement sur notre blog avec photos et texte à l’appui.
Cathy.