vendredi 11 juin 2021

Formatation 5 et 6 juin 2021

 
Samedi 5 juin 2021
PM 15h05 coeff 52
Vents 1 à 2B
 
Antoine, Cathy, Christian, Claude, Franck, Frank,
Hervé, Patrice, Sylvain, Thierry.


Ce week-end nous recevons Jean-Marc  de Interactions Pleine Nature pour un stage technique.
Samedi ce sera techniques de pagaies. Nous ne sommes pas tous au même niveau, mais nous sommes tous intéressés pour s’initier, confirmer, voire se corriger !
Nous choisissons d’embarquer sur notre spot devenu favori pour ses différentes facettes, l’anse de Toulin au Pouliguen avec mise à l’eau près de l’école de voile.
Sans surprise la mer est plate, pas de vent, et même soleil.
Nous commençons la séance par les virages. Tourner à la gite uniquement sans circulaires, sans appels ou écarts. Nous ressentons l’importance du rôle et de la position des pieds, des genoux, et principalement la position de la fesse au fond du siège.
Nous avançons vers la pointe de Penchateau pour les appels et écarts avant et arrière.
Ensuite les déplacements latéraux à l’arrêt en appel et en godille, puis en appel d’incidence pour un déplacement latéral pendant le déplacement du Kayak.
Nous effectuons de nombreux exercices autour des rochers émergeant au début de la côte sauvage.
Puis nous avançons, tout en effectuant ces exercices, jusqu’à la plage du Guec pour le Pique-nique.
Franck nous offre un verre de Rosé pour fêter son anniversaire.
Fin du pique-nique, nous reprenons nos activités en progressant vers la baie du Scall. Entre deux apprentissages, nous trouvons un endroit avec un peu de houle et entamons une courte séance de Rock-Hopping.
Le retour se fait également en appliquant les techniques de pagaies chaque fois que les rochers le permettent
 
La météo trop clémente ne permettant pas des exercices plus engagées, nous décidons de passer le dimanche dans le Golfe du Morbihan.


 


Dimanche 6 Juin 2021
A Port Navalo PM 15h50 coeff 57
Vents 1 à 3 B
 
Antoine, Cathy, Christian, Claude, Franck, Frank, Hervé, Sylvain.



Le rendez-vous est donné à 8h au club pour rejoindre Jean-Marc à la cale du Bilouri dans l’anse de Kerner.
Avant l’embarquement, Jean-Marc déplie une carte du Golfe afin de nous expliquer la formation de ce lieu unique. Il nous explique également la formation des courants, contres courants, zones de cisaillement tourbillons et  marmites
Nous embarquons et nous naviguons vers l’Ile de la Jument côté Est. Jean-Marc nous fait observer les algues ou les bateaux au mouillage. Nous faisons deux arrêts avant de traverser les passages autour de Hen Tent afin de resentir les dérives liées aux courants de marée dans le Golfe.
Nous traversons ensuite le courant de la Jument puis, nous naviguons dans le contre courant le long de Gavrinis pour atteindre le Sud de l’Ile longue.
Nous restons un moment à faire des exercices sur la zone de turbulence au sud de l’Iîle.
Pour certains d’entre nous, c’est une découverte de naviguer dans des courants de cette puissance. Jean-Marc nous organise en binômes : Un kayakiste pus aguerri avec un kayakiste en découverte.
Nous restons un moment sur cette veine d’eau pour des reprises de courant, des sorties de zone, des vagues statiques, des vagues achées, des déplacements latéraux, ……
Puis, nous retournons sur Gavrinis pour le pique-nique.
La carte est à nouveau dépliée à la fin du pique-nique, et nous choisissons nos itinéraires pour nous rendre sur le gué de l’Ile de Berder. Trois groupes se forment pour trois options différentes.
Deux groupes se rejoignent devant Larmor Baden, puis le troisième groupe qui a choisi la plus longue route mais aussi le courant le plus fort arrive pratiquement au même instant à Berder.
Nous restons sur cette zone pour travailler dans de nouvelles conditions. Attraper une vague statique, travailler l’incidence sur le bateau pour des déplacements latéraux, comprendre les appels ou écarts arrière pour redresser le bateau sur la vague statique. Enfin, pour être à l’aise dans son kayak, faire la toupie dans la zone de cisaillement.
Vient le moment du retour, non sans faire encore quelques entrainements. Nous ferons trois bacs dans le courant de la Jument, puis un bac arrière entre Hent-Tenn et la Jument, nous trouvons également des vagues statiques au sud de Hen-Tenn. Enfin, il y aura quelques esquimautages avant le débarquement à Kerner.
 
Fin de week-end, tout le monde fatigué mais heureux,
Les débutants, les aguerris, les jeunes, les vieux, les filles, les gars, ……
Et … le formateur.
 
Nous avons parcouru, au GPS :
7,6 nautiques le samedi
9 nautiques le dimanche




Photos de Cathy, Texte de Christian.

jeudi 3 juin 2021

Un bord au large

 
Mercredi 2 juin 2021
Un bord au large
 
PM 12h50 coeff 52
Vents SO 3 à 4B
 
Cathy, Hervé, Alain, Frank, Philippe, Patrice, Claude, Roger, Christian.

Aujourd’hui, c’est l’envie d’un bord au large qui l’emporte ! Les kayaks fibre sur la remorque, nous partons pour un embarquement à Bonne Source.
Nous sommes sur la descendante, le premier bord se fait vers Baguenaud, puis nous laissons cet îlot sur le Tribord pour continuer sur Pierre Percée, Nous franchissons quelques déferlantes au dessus des rochers entourant Baguenaud. Nous nous regroupons à l’abri au Nord de Pierre Percée.
Nous contournons largement par le sud en évitant les déferlantes plus hautes que sur Baguenaud.
Puis c’est un long bord sur une mer belle vers Les Evens.
Quelques esquimautages et récupérations en bord de plage, puis, nous faisons le tour de l’île.
Pour le retour, nous choisissons de revenir au dessus de Troves pour y trouver des belles vagues et ensuite rentrer au portant sur Bonne Source.
Ce sont enfin les traditionnels esquimautages qui se transforment parfois en exercice de récupération avant le débarquement.
Nous sommes maintenant proches de la basse mer, heureusement sur un petit coefficient de marée, mais avec toutefois un long portage pour sortir de la plage.
Nous avons parcouru 8,5 nautiques.
Christian.