mardi 23 février 2021

Pornichet

 Dimanche 21-02-2021
PM 12h16, coef de 28.

Frank, Sylvain et Hervé.


Après l'annulation de la séance du samedi en raison de la météo, nous sommes trois à nous retrouver en ce dimanche matin à 10h00 au club, nous chargeons sans en parler des plastiques et direction le Pouliguen où nous pensons trouver un reste de houle, mais hélas les vagues ne rentrent pas comme ces derniers temps, nous filons plage du Guec mais là, la côte porte bien son nom, elle est un peu sauvage pour une sortie avec ce niveau d'eau. Nous reprenons le remblai depuis le Pouliguen jusqu'à Pornichet et nous arrêtons devant le casino, les surfeurs sont là les vagues ne semblent pas trop grosses. Nous allons finalement faire une belle séance avec des conditions différentes de nos précédentes, le spot et la pleine mer donneront des vagues « toniques »où mes deux compères testerons avec bonheur les bienfaits de la combi étanche. Le plan d'eau est lisse, le vent est complètement tombé et le soleil arrive, nous nous décalons vers l'épi du vieux port pour quelques vagues supplémentaires avant de revenir face au casino pour débarquer.
Une bonne session informelle pour tirer profit des moments de liberté !

Hervé.


jeudi 18 février 2021

Du vent, Peu d'eau ! Quelques vagues !

 Mercredi 17 février 2021
 
PM 7h34, BM 14h36, coeff 68
Vents SSO 5B
 
Cathy, Hervé, Alain, Frank, Claude, Christian.

Les vents sont assez conséquents, et leur orientation nous donne peu de zones abritées près de chez nous. Pour compléter l’examen des conditions, nous sommes en basse mer ! Points positifs : soleil et petit coefficient.
Nous suivons donc l’idée de Frank et partons pour l’anse de Toulin près de la base nautique au Pouliguen.
Nous chargeons les bateaux Polyeth pour une cession surf. Il y a assez d’eau pour l’embarquement, et les vagues attendues sont là. Petites vagues de 50 cm, très larges et déferlants longtemps. C’est une Zone ou chacun peut choisir les vagues en fonction de ses envies et de ses compétences pour y trouver du plaisir, et renforcer son niveau technique.
Petit à petit, nous nous approchons des Petits Impairs, les vagues se déplaçant au fur et à mesure que la mer descend.  Hervé et Alain choisissent d’aller surfer sur les hauts fonds sablonneux au large de la plage Benoit, ils y trouvent des vagues plus conséquentes.
Les deux groupent se rejoignent enfin au large de l’Hermitage, puis, au regard de l’heure décident de faire un dernier bord à la pointe de Penchateau.
Face au vent, aux vagues et au courant de la montante, ce bord est un peu physique, et nous y trouvons des « conditions de mer » !
Nous avions espéré un portant pour le retour, il faut cependant y aller de la pagaie.
Christian.

dimanche 14 février 2021

Les vents sont toujours à l’est !

 
Samedi 13 février 2021
 
Les vents sont toujours à l’est !
 
BM 12h16, PM 17h42, coeff 93.
Vents ESE 4B
 
Sylvain, Franck, Hervé, Patrice, Frank, Christian.

Les températures sont très basses et le vent toujours à l’est. Nous profitons de l’expérience de mercredi et décidons de faire à nouveau un bord entre Pornichet et Chémoulin.
Dans cette période de couvre feu, nous nous organisons pour débarquer à 16h et choisissons le sens de navigation pour que le retour soit dans des conditions plutôt favorables. Nous nous équipons chaudement au vu des températures avec cagoule sous le casque et manchons sur la pagaie.
Nous Embarquons à l’Impasse St-Gabriel, nous serons de retour avant la pleine mer.
Vu leniveau de marée, il faut aller chercher la mer un peu loin. Les premiers embarqués s’amusent dans quelques surfs en attendant que tout le monde soit sur l’eau. Frank, dessalera sur une petite vague de bord, et apprécie son équipement relatif à la température de l’eau.
Nous filons vers la pointe de Chémoulin. Comme Mercredi, une houle longue nous rend vigilants sur la formation de déferlantes.
La mer devient beaucoup plus turbulente face à la pointe de Chémoulin. Le courant de marée accélérant, nous sommes dans la configuration vent contre courant avec beaucoup de vagues statiques, sans compter quelques vagues croisées de ressac.
Hervé, Franck, et Sylvain y restent à jouer, Tandis que Patrice, Frank, et Christian préfèrent poursuivre leur route jusqu’à St-Marc.
Le moment du retour arrivant, nous nous rejoignons tous plage de la Petite Vallée, pour faire route vers Bonne Source. Le soleil fait son apparition, et le vent de dos devient beaucoup plus agréable.
Le passage à Chémoulin se fait un peu au large, et nous nous faisons chahuter jusqu’au Jaunais. Hervé fera face à une belle déferlante qui se termine par un esquimautage, Frank, quant à lui repique rapidement au large pour ne pas vivre la même mésaventure.
Nous sommes proches de la marée haute, le plateau rocheux de bonne source est maintenant recouvert. Nous repérons la passe pour atteindre la plage grâce à quelques repères sur la plage.
Nous prenons un peu de temps pour observer les mouvements d’eau et les belles déferlantes, puis nous franchissons un a un cet endroit délicat pour débarquer. Zéro bain !
Après nous âtre changés sous le soleil, et chargé la remorque, c’est le moment du Flip avant de reprendre la route du club.
Christian.

vendredi 12 février 2021

Froid mais soleil

Mercredi 10 janvier 2021
 
Froid mais soleil
 
PM 16h18 coeff 81
Vents NE 4B, houle, soleil.
 
Hervé, Alain, Franck, Christian.

Températures bien fraiches avec un vent de Nord-Est. Nous nous décidons pour un bord en bord de côte pour trouver de l’abri. Nous envisageons de partir  de Pornichet avec un allé retour vers Chémoulin, nous aurons ainsi le vent favorable pour le retour.
Nous nous présentons à Bonne source. La mer est calme avec une houle très longue bien supérieure au mètre. Le retour se fera à pleine mer, c’est le moment du Rip dans la passe de Bonne source. Vu la température de l’eau et le choix des bateaux fibres, nous ne prenons pas le risque et décidons d’embarquer au port d’échouage de Pornichet.
Les vents sont frais, la cagoule et les manchons sont les biens venus. Nous naviguons vers la pointe de Chémoulin sur une mer facile, nous évitons de raser le bord pour ne pas se faire prendre par la houle qui nous plaquerai sur les rochers.
Une fois franchie la pointe de Chémoulin, nous sommes moins abrités, et la mer est un peu plus mouvementée. Nous faisons demi-tour à St-Marc. Vents de dos et soleil arrivant le retour est très agréable. Hervé choisi de prendre la passe de Chémoulin. Une vague se creuse et déferle au moment de son passage, voyant cela, les 3 autres larrons, prêts à suivre, préfèrent contourner l’obstacle.
Avant le débarquement, nous faisons le tour du port en eau profonde avant d’entrer dans le port d’échouage.
Nous avons parcouru 8 nautiques.
Christian.

lundi 8 février 2021

un peu de sécu côte sauvage

 
Samedi 06 février 2021
 
PM 12h29 coeff 50, BM 18h11
Vents N 4B, houle 1m
 
Cathy, Martine, Hervé, Franck, Frank,
Olivier, Antoine, Claude, Patrice, Christian.


Une belle journée s’annonce avec du soleil, Les vents seront Nord, de quoi être à l’abri sur nos côtes. C’est un petit coefficient et donc mer descendante l’après-midi.
Après avoir attendu confirmation de cette météo, le forum se met à vivre et l’idée y est émise d’une sortie sur la côte sauvage du Pouliguen.
Casques et bateaux polyeths, nous faisons route plage du Guec pour être au soleil aux moments de changement de tenues.
La mer est plate avec une faible houle. La vigilance doit être de rigueur car parfois de beaux paquets de mer remplissent rapidement les passes ou les trous que nous tentons de franchir. Les gros rochers émergeants nous servent d’abris pour éviter ces paquets de mer.
Nous naviguons ainsi jusqu’à La Govelle où les plus téméraires s’adonnent à quelques surfs.
Pour le retour, le niveau d’eau ayant baissé, nous trouvons un peu moins de passages rock and roll.
Nous devons noter 5 bains, dans le désordre : Claude, Patrice, Martine, et deux pour Antoine !
Ce qui nous a permis de mettre en œuvre les techniques de récupération, de remorquage rapide en bout court pour sortir des zones de turbulence. Nous pouvons remarquer lors de ces exercices que ces techniques sont de plus en plus acquises par les kayakistes du club.
Nous avons parcouru environ 4 nautiques.
Christian.



dimanche 31 janvier 2021

La dernière du mois

Dimanche 31 01 2021
La dernière du mois
 
PM 6h07, BM 12h54 coeff 93
Une fenêtre météo à 2B de 10h à 12h

Sylvain, Franck, Hervé, Christian.

Nous n’y sommes pas allés hier, tempête et pluie. Nous sommes quatre pour une sortie inhabituelle un dimanche matin.
Le Rendez-vous est à neuf hures et demie au club. Quels bateaux pour quel type de sortie ? Nous nous décidons rapidement pour une sortie surf dans l’anse de Toulin au Pouliguen. Nous chargeons les polyeths. Route l’école de voile du Pouliguen.
Nous sommes sur la descendante, nous embarquons trois heures après pleine mer, il y a encore de l’eau. Nous filons vers les Impairs. Il y a de belles vagues parfois de l’ordre du mètre, très larges plusieurs dizaines de mètres, et que nous surfons sur de longues distances 100m voire plus.
Nous restons un bon moment sur ce spot. Les nuages s’écartent à deux instants pour nous offrir du ciel bleu. La marée descendant, nous filons à la pointe de Penchateau. Les vagues sont ici plus batailleuses, et le prolongement de la pointe rocheuse sur laquelle elles se forment est maintenant de moins en moins loin de la surface.
Midi arrive, le temps passe vite, nous décidons de débarquer. Nous sommes en basse mer, les pécheurs à pied ont investi la grève, le portage des bateaux sera un peu plus long que d’habitude !
Belle sortie surf sur une belle fenêtre météo entre les dépressions qui se suivent. 
Christian.



jeudi 28 janvier 2021

Et si c’était la dernière ?

Mercredi 27 janvier 2021
Et si c’était la dernière ?
 
PM 16h08, coeff 71
Vents O 3B
 
Hervé, Sylvain, Alain, Frank, Claude, Patrice, Cathy, Christian.


Nous sommes sur la fin de la montante, peu de vents, peu de vagues, mais également peu de visibilité !
Nous ne sommes pas tous d’accord sur le choix du programme, après une courte discussion, nous optons pour un départ de Villès-Martin. Nous chargeons dons les bateaux fibres.
Nous partons vers l’ouest. Nous naviguons en ras de côte pour trois raisons qui se rejoignent ; nous sommes en fin de montante, les vents sont à l’ouest, et la visibilité est très courte.
Nous filons sur un bon rythme sous la pluie, tout en restant le plus groupé possible. Après une pause au pied de Chémoulin, nous franchissons la pointe. Nous trouvons une mer achée avec le ressac courant en cet endroit. La visibilité s’améliore. Nous filons jusqu’à la plage de Bonne Source.
Vient le moment du demi-tour, nous visons un débarquement vers 16h en rapport avec l’heure de couvre feu.
Pour le retour, nous nous écartons légèrement de la côte pour bénéficier un peu du courant de la marée, tout en gardant celle-ci à portée de vue, la visibilité diminuant au fur et à mesure que nous nous approchons de Villès-Martin.
Il y aura quelques esquimautages à l’arrivée, dont un loupé !
Il est 16h15 quand nous débarquons.
Après avoir retrouvé nos tenues sèches et chargé la remorque, nous partageons le vin chaud amené par Patrice et Frank. Retour au club pour le rinçage des bateaux, nous sommes dans les temps pour être rentrés à la maison avant le couvre feu.
Nous avons parcouru 9,7 nautiques.
Christian.

lundi 25 janvier 2021

4 surfeurs au Pouliguen

 
Samedi 23 janvier 2021-01-23

PM 13h02 coef 35 , BM 19h
vents NNO 6 à 8 B puis 4 B

Franck , Sylvain , Alain , Patrice.

Vents forts pour le début de séance , nous optons pour une cession surf au départ de l’école de voile du Pouliguen.
Avant d'y embarquer, Sylvain propose d'aller voir (en voiture) comment ça se passe sur la côte sauvage. Nous apercevons au loin le plateau de la Banche, tout est blanc, ça doit décoiffer. Nous nous arrêtons à la plage du Guec, des trains de houle se cassent sur la plage, c'est impossible d'embarquer, avec des rochers de chaque côté. Bon ! Direction l'école de voile.
Sur place nous constatons que le vent emmène les vagues vers la pointe de Penchateau, malgré tout les optimistes de l'école sont sur l'eau, bien courageux les gamins ! Nous décidons d’aller voir mais rapidement nous faisons demi-tour, direction la plage du Nau avec un fort vent de face (glacé), puis nous nous dirigeons entre le port du Pouliguen et l’Hermitage .
Nous trouvons une petite équipe en kayak Freestyle, il y a de la place pour tout le monde !
Au fur et à mesure que la marée descend, les vagues se forment de plus en plus loin de la côte. C'est idéal pour faire de longs surfs et passer devant la vague.
Nous passons la séance à surfer sur des vagues de 0,5 à 1 m avec quelques réceptions involontaires sur la plage. En bord de plage, il y a un léger ressac qui malmène ceux qui s'y risquent, plus quelques chiens qui doivent nous prendre pour des troncs d'arbres.
Il y a de plus en plus de monde sur l'eau, des surfs et des paddles, il faut rester vigilants.
Le soleil est présent et le vent s’est estompé en cours d’après-midi. 15H45, nous décidons de prendre la route du retour, le vent et le reste de marée nous aident.
Esquimautage avant le débarquement, sauf pour certains qui craignent l'eau froide.
Belle séance avec de bons surfs malgré le temps perturbé et froid.
Patrice, Alain.


samedi 23 janvier 2021

l'eau est froide !

 
Vendredi 22 janvier 2021-01-22
 
PM 11h17 coeff 35, BM 17h57
Vents ONO 4B raf à 5, 2,6m de houle.
 
Martine, Hervé, Frank, Thierry, Claude, Christian.


Météo dissuasive ce mercredi et gros doutes pour le samedi. Une poignée de retraités, les chanceux, choisissent de profiter de la fenêtre météo du vendredi pour organiser une sortie. Deux actifs qui ont obtenu leur vendredi les accompagnent !
Au regard de la marée et de la météo, nous choisissons de partir du port d’échouage de Pornichet, nous aurons de l’eau et l’embarquement et le débarquement seront faciles.
Au sortir du port, nous mettons cap sur les Evens, nous avons un vent de face et des vagues de 50cm. Nous naviguons groupés sur un rythme soutenu, la mer est bien blanche autour de l’île. Nous n’en faisons pas le tour et restons du côté abrité. Nous mettons ensuite cap vers la pointe de Penchâteau pour atteindre les latérales « les Guérandaises ». Nous trouvons notre chemin en passant entre les déferlantes qui se créent sur les hauts fonds. La houle est de plus en plus conséquente au fur et à mesure de notre progression, mais sans déferler. Nous faisons le tour de la latérale tribord. Cap sur les immeubles de Pornichet pour un retour au portant dans une houle proche du mètre.
C’est à ce moment que Claude dessale, il est rapidement remis dans son bateau, puis après qu’il ait retrouvé la confiance, nous reprenons notre rythme de croisière.
Un grain passe sur la côte nous offrant un magnifique arc en ciel complet. A l’arrivée, Hervé et Frank effectuent quelques surfs en bord de plage, puis nous entrons dans le port d’échouage. Un nouveau grain arrivant, nous attendons le passage de celui-ci pour débarquer. C’est donc au sec que nous nous changeons et chargeons les bateaux sur la remorque. Nous essuyons une grosse averse au club au moment de finir le rangement du matériel.
nous avons parcouru 6,7 nautiques.
Christian.


samedi 16 janvier 2021

Une classique…. musclée !

 
Samedi 16 janvier 2021
 
Une classique….musclée.
 
Cathy, Franck, Frank, Patrice, Thiery, Sylvain


Aujourd’hui, vent SO, bien établi et forcissant en fin de journée, marée basse, crachin, obligation d’être de retour à 16h (couvre-feu oblige), nous décidons de partir du port de Gavy, direction Chemoulin.
Le vent de face est bien là, pas d’abri possible dans les criques car ça déferle à pas mal d’endroits à marée basse. Ce sera donc un bord physique sur une mer bien vivante. Bord physique, mais c’est agréable aussi de « taper dedans » de temps en temps.
Passage de Chemoulin sans encombre avec de belles vagues pyramidales, et direction le large pour un retour au portant, avec de jolis surfs prévus.
Lors de la pause, à l’arrêt alors que nous discutions, Thierry dessale en voulant éviter la pointe du bateau de Franck, suite au passage d’une belle vague.
La récupération se fera sans encombre mais, engourdi par le froid, Thierry dessale à nouveau 5mn plus tard et perd confiance sur cette mer désordonnée.
Nous décidons de rester en radeau, Thierry, Franck et moi, le reste du groupe commençant à rentrer avec un RDV prévu derrière la pointe du Fort de l’Eve. Nous restons en contact VHF, VHF que Franck vient d’acquérir et qui sera bien utile. Suite à ces échanges, nous sommes contactés par le Sémaphore de Chémoulin  qui s’informe sur notre situation, nous les rassurons.
Le vent, le courant et les vagues nous poussant, nous arrivons assez rapidement au Fort de l’Eve. Thierry reprend la pagaie, mais pour éviter un troisième bain, qui s’avèrerait bien peu agréable, nous mettons en pratique les exercices de sécu. Les deux bateaux à couple, Thierry agrippe les lignes de vie à l’avant de mon hiloire, ce qui me laisse à l’arrière de la place pour pagayer, maintenir les deux bateaux côte à côte avec la pagaie, et diriger. Mise en application en conditions réelles, avec des vagues, et cela fonctionne très bien.
Sortie vivifiante et technique, avec mise en application des acquis sécu !
Final avec vin chaud et petits gâteaux……

Sylvain.

mardi 12 janvier 2021

Pétole sur la côte sauvage

 
Samedi 9 janvier 2021
 
Pétole sur la côte sauvage
 
 PM 13h50 coeff 62
Vents NO 5B
 
Alain, Frank, Franck, Claude, Patrice, Sylvain, Olivier, Christian.
Et en visiteurs, Maxime de Besné et Alain de Redon.


Un bon vent de Nord Est, et un ciel bien dégagé. Nous naviguerons sur la côte sauvage du Pouliguen pour être à l’abri. Comme la dernière fois, nous partons de la plage du Guec et ainsi profiter du soleil au moment de changer de tenue.
Aujourd’hui, c’est Pétole, nous nous dirigeons vers l’ouest pour une session rase cailloux. Pas une ride sur l’eau, pas d’ondulation de houle. Nous ne pouvons pas compter sur les vagues pour nous aider à franchir quelques passes. A ce niveau de marée nous avons des roches à fleur d’eau, et là encore, pas de clapot ou de mousse pour nous indiquer ces éceuils ! Quelques bateaux grattent !
Nous filons ainsi jusqu’à la plage de la Govelle. On y trouve quelques rares petites vagues à surfer.
Nous faisons demi-tour pour un retour toujours en rase cailloux. Nous doublons la plage du Guec pour filer jusqu’à la Baie des Maures. Toujours pas de mer au passage de Pierre Plate. Nous percevons bien le vent plus frais au niveau de la baie des Maures. Nous y faisons demi-tour pour regagner notre lieu de débarquement.
Quelques courageux esquimautent dans l’eau bien froide avec le cri du karatéka quand le corps ressort de l’eau!
La mer a baissé à la limite de la barre rocheuse de bas de plage.
Nous avons parcouru 4 nautiques.
Christian.

dimanche 10 janvier 2021

Beau mais frais !

Mercredi 6 Janvier 2021
 
Beau mais frais !
 
PM 9h31 coeff 60, BM 16h27.
Vents NE 2B

Frank, Patrice, Thierry, Claude.

Rendez vous au club par un bel après midi ensoleillé et une température rafraichissante autour de 3 ou 4 degrés (mais -2 le matin !)
Deuxième sortie de l'année pour Frank mais première pour Patrice, Thierry et Claude. Nous décidons de sortir malgré l'absence (et c'est très rare!) de mes 2 sauveteurs habituels que sont Hervé et Christian. Compte tenu de la météo marine (pas de vent, pas de houle donc pétole) et de l'expérience des 3 mousquetaires ça doit le faire! D'autant que je n'ai pas envie de me baigner!
Départ de la base nautique de Villès et direction St Marc en bord de cote et rase cailloux. Nous prenons notre temps (j’entends un : " Hervé n'est pas là, on peut aller doucement !") et pour une fois je profite du paysage. Nous décidons de continuer et allons jusqu'à la plage de Bonne Source. 
Demi-tour tranquille et retour toujours en rase- cailloux à Villès. Tout au long du sentier côtier et à l'arrivée, de nombreux marcheurs masqués ont pu profiter de notre sortie et nous serons surement sur quelques photos. Chocolat et gâteaux à l'arrivée avec la distanciation ! 
Je n'ai surement pas progressé techniquement cet après midi mais j'ai fait une belle balade et ai apprécié St Nazaire et la cote vue au ras de l'eau. 
Lavage et rangement des bateaux puis retour à la maison pour se mettre au coin du feu. La nuit sera encore froide

Claude.

dimanche 3 janvier 2021

Tous en Stratos !

 
Samedi 2 janvier 2021
 
Tous en Stratos !
 
BM 13h09, PM 18h43 coeff 79
Vents NNO 2B
 
Cathy, Franck, Frank, Christian.

C’est la première de l’année. Bien que la mer soit basse à 13h, les vents étant faibles et de Nord, nous choisissons de faire la côte sauvage au Pouliguen.
Nous choisissons de partir de la plage du Guec. Il y a un Parking, et nous serons au soleil pour l’embarquement et principalement pour nous changer après le débarquement.
Le niveau d’eau est encore bas, nous devons porter nos kayaks pour passer une barre rocheuse émergeante à marée basse.
La mer est calme, les vents très faibles, le soleil présent est le bien venu pour compenser les températures basses.
Nous partons vers l’ouest en cherchant à passer le plus possible entre les rochers. Bien que cet exercice soit plus ludique à marée haute, l’état de la mer nous permet de trouver de nombreux passages. Nous restons vigilants à quelques paquets de mer qui parfois agitent les passages.
Nous n’atteindrons pas la plage St-Michel, de Batz sur mer, nous faisons demi-tour dans la baie du Dervin, nous sommes sur la montante et nous prenons le temps le temps de faire le retour également en rase cailloux dans des passages différents.
Nous avons parcouru 4,5 nautiques.
Christian.