jeudi 18 août 2022

sortie Fitness

 
Mercredi 17 août 2022
 
Vents ONO 2 à 3B
BM 15h47, PM 20h53 coeff 70.
Annoncées averses orageuses.
 
Hervé, Claude, Christian.



Beau dans la matinée, puis grosse averse Orageuse vers midi ! Ça se calme ensuite. Nous sommes 3 au club. Nous choisissons un départ de Villès-Martin pour un bord côtier.
La mer est basse au moment de l’embarquement, la mer est calme, le soleil est même présent. Nous filons vers la pointe de l’Eve. Une fois passée cette pointe, nous observons un ciel s’obscurcissant au-delà de la pointe de Chémoulin. La baie de La Baule et Le Pouliguen sont dans le gris, à peine visibles. Nous gardons un rythme soutenu vers Pornichet, et le ciel s’éclaircit au fur et à mesure de notre progression. Nous arrivons sur le plateau rocheux de bonne source où nous faisons demi-tour.
Nous mettons un premier cap sur la tourelle de La Vieille puis restons au large pour profiter du courant et d’un portant sur des petites vagues. Nous constatons cette fois que les nuages noirs sont sur la côte et avancent vers St-Nazaire. Les nuages progressent plus vite que nous, et nous voyons ce gris avancer dans l’estuaire de la Loire pour finir sur St-Brévin. Un bel arc en ciel apparait au dessus du pont, nous essuyons quelques gouttes d’eau insignifiantes avant notre débarquement. Pas d’esquimautage cette fois-ci, avec ce niveau d’eau, la zone de rochers peut présenter un danger par le manque de profondeur. De plus, les surveillants de plage nous ont signalé un niveau de pollution en cours d’analyse suite aux fortes précipitations récentes.
Nous avons parcouru, sur un rythme soutenu, environ 10 nautiques.
Christian.



dimanche 14 août 2022

Orage ou pas !

 
Samedi 13 août 2022
 
VM 12h48, PM 18h34 coeff 103
Vents ESE 3B le matin puis SO 2B l’après-midi.
 
Cathy, Jean-Luc, Christian.


Une randonnée vers l’île du Pilier a été prévue, mais la météo nous promet pluie et orage pour le deuxième jour, bien que la pluie soit désagréable au bivouac, c’est principalement la tendance orageuse qui nous fait renoncer ! Nous maintenons cependant une sortie à la Journée depuis Villès-Martin nord Loire, jusqu’à la pointe st-Gildas sud Loire.
Il est 9h30 quand nous donnons notre premier coup de pagaie sur une mer à peine ridée. Une fois le chenal traversé, après le passage d’un cargo et de la drague, nous mettons cap sur le château d’eau de la plaine sur mer. Le courant de la marée descendante nous portant à l’ouest, nous arrivons sur le port de La Gravette vers 11h05, soit 1h35 de traversée. Nous croisons les bateaux des ostréiculteurs. La marée est bien basse avec ce coefficient de 103, nous naviguons au-delà du plateau rocheux découvert pour poursuivre vers la pointe St-Gildas. Nous doublons cette pointe à la recherche d’une coulée entre les rochers pour l’arrivée. Nous Débarquons dans l’anse du Sud. Nous posons nos bateaux sur le plateau rocheux et partons à pied sur la plage déguster nos pique-niques.
La canicule rappelle à notre souvenir le marchand de glace à la pointe st-Gildas, nous réembarquons pour nous rendre dans le port visiter le glacier.
Pour le retour Une rapide appréciation du cap en considérant la correction du courant de marée, et nous nous calons sur 330° compas. Sortis du port, la visibilité aidant, nous repérons la Pointe de Chémoulin que nous confirmons rapidement dès que nous pouvons y distinguer le pilier des antennes.
La dérive se fait plus ressentir quand nous nous approchons du chenal. Le Cap compas 330 nous donnant en visuel tour d’abord Chémoulin, puis St-Marc, puis la pointe de l’Eve. La drague apparait dans le chenal, elle fait route vers le large, sa vitesse semble réduite. Nous modifions notre cap pour nous assurer de passer sur son arrière, puis nous remettons cap sur la côte afin de ne pas doubler notre plage d’arrivée, le courant de marée étant bien installé. Pour nous amuser, nous effectuons un stop puis reprise sur une bouée de chenal.
Pour le retour, nous avons parcouru 7,2 nautiques en 1h55
Nous avons parcouru 17,7 nautiques sur la journée.
Christian.



jeudi 11 août 2022

Marée haute côte sauvage.

 
Mercerdi 10 août 2022
 
PM 16h32 coeff 77
Vents ENE 3B
 
Cathy, Hervé, Claude, Pierre-Joseph, Antoine,
Frank, Alain, Philippe, Roger, Thierry, Christian.


Journée de canicule ! Pleine mer dans l’après midi avec un bon coefficient, vents Est Nord Est, ce sont de bonnes conditions pour une navigation sur la côte sauvage du Pouliguen.
Nous chargeons les polyeths et faisons route Impasse Renadin au Pouliguen, petite plage près de l’école de Voile.
La mer est belle, le vent est présent, mais une fois passée la pointe de Penchateau, nous sommes à l’abri sur une mer calme, pas de houle. L’eau est transparente, ce qui rend parfois difficile de juger le niveau d’eau au dessus des cailloux. Nous filons comme à l’accoutumée vers l’ouest en naviguant entre les rochers. Nous avons le niveau d’eau permettant de faire de nombreuses passes arches et grottes. Nous filons jusqu’à la Baie du Scall ou nous effectuons quelques esquimautages tandis que certains débarquent dans une petite crique juste à côté pour des bains de mer. Bien sûr, Hervé nous observe et donne ses remarques et consignes, et quand vient son tour, nous entendons un « crak » sa pagaie vient de se briser au niveau du manchon de réglage ; une fois n’est pas coutume, c’est Hervé qui a besoin d’être secouru ! Pour le retour, même promenade en rase cailloux, nous aurions souhaité un petit peu de houle pour le rock hopping.
A l’arrivée, nous profitons encore de la température estivale de l’eau pour de nouveaux exercices d’esquimautages. Deux esquimautages réussis pour Philippe dont l’objectif est de maitriser cette manœuvre avant l’hiver.
Nous avons parcouru 5 nautiques

Christian.






dimanche 7 août 2022

Du Croisic au Pouliguen

 
Samedi 06 août 2022
 
Au Croisic PM 11h47, coeff 50
Vents ENE 4 à 5 B le matin NE 3 à 4B l’après-midi.
Mer belle.
 
Cathy, Jean-Luc, Roger, Patrice, Franck, Frank, Philippe, Hervé, Christian.


Cathy nous suggère une sortie à la journée, Jean-Luc nous propose Dumet depuis la Pointe du Croisic. Les conditions de vent annoncées dans la semaine nous réorientent vers la côte sauvage du Croisic au Pouliguen. Pour Finir, les courants de marée nous font choisir un départ de Port aux Rocs à la Pointe du Croisic.
La mer est belle, nous embarquons dans la coulée puis nous faisons route vers Batz sur mer.
Nous avons choisi les bateaux polyéthylène et chaussé les casques. Nous naviguons en rase cailloux en cherchant les passages derrière les rochers. Nous progressons ainsi jusqu’à une petite crique à l’Ouest de La Govelle où nous débarquons pour le pique-nique. Dans nos sorties courantes, nous parcourons la côte de la pointe du Croisic à la plage de la Govelle ou bien de la pointe de Penchateau à la baie du Scall. Aujourd’hui, nous avons fermé ces parcours !
Après le pique-nique, nous continuons toujours en rase cailloux pour atteindre la pointe de Penchateau. Nous ne ferons pas les plus beaux passages de la côte du Pouliguen, la marée et le coefficient étant trop bas.
Pour le retour, nous profitons du courant de marée et d’un petit vent de Nord-Est. Le groupe s’étale sur l’eau : certains navigant plus au bord d’autres plus au large.
Ce retour se fera d’une traite, sans pause avec une moyenne de 4,3 nœuds, il nous reste cependant un peu d’énergie pour quelques esquimautages avant le débarquement.
Nous avons parcouru 14,3 nautiques.
Christian.




jeudi 4 août 2022

actifs et retraités !

 
Mercredi 03 août 2022
 
BM 15h21, PM 20h51 coeff 67.
Vents Ouest 3 à 4 B, houle inf à 1m
 
Hervé, Joël, Frank, Philippe, Philippe, Alain,
Hubert, Roger, Cathy, Patrice, Jean-Luc, Christian.


Nous sommes au mois d’août, le mois des vacances. Les actifs sont venus grossir le groupe des retraités pour une sortie Fitness.
Une fois chargés les bateaux fibre, nous pastons pour l’impasse St-Gabriel à Bonne source. Le stationnement est difficile en cette période. Pendant le transfert des bateaux sur la plage, quelques places se libèrent dans l’impasse, nous réussissons à y déplacer la remorque et la voiture tracteuse.
L’eau est au bout de la coulée, encore un peu de portage avant les premiers coups de pagaie.
Nous filons vers Les Evens sur une mer belle. Beaucoup de monde sur la plage à l’est, et beaucoup de bateaux au mouillage. Nous passons au sud et faisons route sur es guérandaises puis, bien partis, sur la pointe de Penchateau au Pouliguen.
Pour le retour, nous repassons au sud des Evens et sur un petit surf, nous filons jusqu’à Baguenaud.
Comme les Evens, l’ilot fait le plein de plaisanciers. Quelques-uns d’entre nous débarquent pour prendre un bain de mer. C’est un petit coefficient de marée, l’eau est très peu profonde.
Pour le dernier bord, c’est route direct sur la coulée de bonne source. La température de l’eau est très agréable et c’est une séance d’esquimautage avant le débarquement. Nous constatons qu’il ne faut rein lâcher ! Quelques esquimaux passant de justesse !
Nous avons parcouru 8,5 nautiques.
Christian.