jeudi 22 avril 2021

Sud Loire !

 Mercredi 21 avril 2021
PM 13h31 coeff 31
Vents Est 3B


Cathy, Claude, Thierry, Frank, Alain, Jean-Luc.


Les nordistes Cathy, Thierry et Claude retrouvent les sudistes Jean-Luc, Alain, Franck sur le parking du Pointeau à 13H30, heure de la marée haute.
Après échange nous décidons de partir vers St Michel Tharon et de tenter de profiter des vagues pour surfer. Nous nous attendons à avoir chaud vu le soleil. 
Nous longeons la grande plage de St Brévin et trouvons des vagues qui nous permettent de tenter des surfs. Nous devons faire attention aux nombreux surfeurs et surfeuses qui sont aussi venus profiter des trains de vagues. 
Claude prend un premier bain (3 autres suivront !) malgré des progrès sur les appuis. Tout le monde y aura droit même Cathy malgré sa prudence sauf peut être Alain mais on n'en est pas sur !!! En effet, les vagues sont finalement un peu traitres car elles cassent vite et la suivante est juste derrière ….. La faible profondeur d'eau rend les sorties de kayak un peu difficiles après le bain et il faut marcher pour rejoindre le bord, vider le bateau avant de réembarquer puis de repartir. 
Après une longue séance de surfs et de bains, nous filons jusqu' à La Rousselerie et les falaises de Gohaud pour se réchauffer puis revenons en longeant la plage jusqu' au Pointeau.  Nous profitons quelques minutes du retour du soleil, qui nous avait manqué lors des bains, pour profiter du paysage.
Jean-Luc a lui essayé sont nouveau kayak "maison" et nous avons vu à plusieurs reprises le message SOS figurant sur le dessous de la coque ! 
Une belle sortie ou nous nous sommes bien amusés.
Claude.


dimanche 18 avril 2021

Pétole dans la baie.

 
Samedi 17 avril 2021
 
Pétole dans la baie
 
BM 14h52, PM 20h04, coeff 58
Vents NNE 3B
 
Cathy, Franck, Malo, Sylvain, Olivier, Antoine, Patrice, Christian.


Aujourd’hui, c’est Pétole et un petit coefficient de marée, les conditions pour un bord au large, mais toujours près de chez nous !
Nous partons de bonne source, Impasse St-Gabriel. C’est marée basse, donc un peu de portage pour atteindre la mer. Nous mettons cap sur Baguenaud et Pierre Percée poussés par un petit vent de terre. Si l’état de la met est Belle, il n’y a pas encore assez d’eau pour traversée les ‘trous’ de Pierre Percée. Nous contournons par l’est pour mettre ensuite cap sur Les Evens.
Nous effectuons un arrêt sur les Troves, rochers découverts à marée basse. Cette observation permet de comprendre pourquoi c’est toujours agité à marée haute sur cette zone.
Nous filons maintenant vers les Evens que nous contournons par l’ouest. Pas une vague, pas une ride sur la zone rocheuse qui entoure l’îlot. Nous débarquons, pour certains d’entre nous, c’est une première. Nous choisissons ensuite de mettre cap sur la côte. Nous croisons un piroguier qui nous accompagne un bout de route.  Pas une vague en bord de côte ! L’eau n’étant pas chargée en sable est transparente.  Nous naviguons en bord de plage jusqu’à Pornichet, la marée, pas encore assez haute nous oblige à faire le tour du port en eaux profonde. Puis c’est le débarquement dans la passe de bonne source, et là encore, pas une vague, l’eau est transparente.
Nous avons parcouru, sur un rythme tranquille, 9,25 nautiques.
Christian.


vendredi 16 avril 2021

Sortie sans les cadres !!!!

 Mercredi 14 avril 2020

BM 13h19, PM 18h42, coeff 83
Vents ENE 5B

Cathy, Frank, Patrice, Claude.


Cathy, Patrice, Frank et Claude se retrouvent au club à 13H. Aujourd'hui nous sortons "comme des grands" mais sans nos encadrants habituels! Une pemière pour nous! Nous décidons de partir de Villès et de voir sur place les conditions et l'état de la mer compte tenu de la marée basse à 13H, marée de 83 et vent annoncé force 5 avec rafales à 6 dans l'axe de la Loire.
Nous partons direction Chemoulin en restant assez proche du rivage et bien poussé par le vent arrière avec des vagues formées mais raisonnables. Nous longeons les plages ou quelques personnes profitent du soleil et des abris fournis par les falaises. Nous passons La Courance puis St Marc, poursuivons vers Chemoulin que nous passons facilement et allons un peu au delà de la plage naturiste déjà bien fréquentée ! Nous faisons même un peu de rase-cailloux  dans des passes en suivant Cathy ! Nous avons mis une heure environ pour ce trajet facile vent arrière. 
Nous faisons demi-tour pour le retour qui s'annonce plus corsé ….. Le passage de la pointe de Chemoulin nous oblige à "tout donner" pour ne pas reculer ! Nous profitons ensuite de quelques endroits un peu protégés (jetée de St Marc, plage de Porcé) pour s'hydrater et se reposer quelques minutes avant de rependre notre lutte vent de face. Retour à Villès au bout de 1h30 de lutte contre le vent. Le parking est encombré de véhicules de véliplanchistes qui profitent aussi des conditions ventées.  
 Une belle sortie ventée mais avec le soleil. 
Claude.


mardi 13 avril 2021

Reçus à St-Brevin

 
Samedi 10 avril 2021
 
PM 16h52 coeff 82
Vents SO 3 à 5 B
 
Frank,
Franck, Sylvain, Claude, Olivier, Patrice, Christian.

Nous sommes toujours en restrictions sanitaires,  et donc dans la limite des 10 km pour l’embarquement.
Les vents sont assez forts et pas très bien placés pour notre côte à proximité. Pour tenter de varier les plaisirs, nous optons pour une session surf chez Frank, côté St-Brévin. Nous traversons en voiture ce qui nous permet d’éviter un retour qui pourrait être difficile au vu des conditions météo après une séance gourmande en énergie,
Le rendez-vous est donné à 14h sur le parking du Pointeau. Grand parking facile malgré une barre à 2m.
Nous embarquons sur la cale en bout du Parking, puis nous avançons sur l’aval, face au Casino. Les vagues ne sont pas très grosses, mais suffisantes pour un démarrage. On notera un bain de Frank sur des surfs arrière. La mer montant, nous repassons la pointe du Pointeau pour une nouvelle session en amont. Ici les vagues sont plus hautes, plus larges, et défilent plus longtemps. Encore quelques bains, toujours sur des surfs arrière. Sylvain s’en sort avec un esquimautage, et Patrice choisit de dessaler volontairement pour éviter Christian en surf arrière.
Nous revenons enfin, contre le vent et le courant face à la plage près de la digue. Nous y restons un moment sur des vagues plus hautes et plus puissantes. Claude se fait surprendre par un bon mètre qui le pousse, belle réaction, bon début de surf, et bel appui bien placé pour sortir de la vague.
En fin de séance, nous débarquons derrière la digue en toute quiétude, et satisfaits d’avoir encore une fois trouvé le bon terrain de jeu en fonction des circonstances du moment.
Nous avons parcouru, sur tous ces allers-retours, environ 5 nautiques.
Christian.



jeudi 8 avril 2021

Moins de 10 km ! et sur l'eau ?

 
Mercredi 7 avril 2021

PM 15h47 coeff 52
Vents NE puis ONO 2 à 3B

 Cathy, Joël, Frank, Alain, Thierry, Christian.


C’est beau temps et mer belle. Un rendez-vous est donné aux kayakistes disponibles. Ce sera un départ de Villès-Martin. C’est un petit coefficient, nous sommes sur la montante, nous naviguons en bord de côte pour un cap à l’ouest. Si la mer est toujours aussi plate, nous ressentons un peu de vent frais passée la pointe de l’Eve. Nous poursuivons, toujours en ras de côte jusqu’à Chémoulin. Pas de houle et suffisamment d’eau, nous pouvons prendre la faille qui nous amène directe aux Jaunais. Nous continuons entre les rochers. Nous passons la Pointe de La Lande puis la pointe de Congrigou. A la plage de Bonne Source, nous croisons un kayakiste qui nous accompagne un moment. Pour décrire l’état de la mer, nous naviguons sur une eau transparente au dessus du plateau rocheux de Bonne Source, là ou régulièrement nous évitons les déferlantes.
Au regard de l’heure, nous faisons demi-tour à la hauteur d’un de nos lieux d’embarquement usuel face à l’avenue des Sports.
Nous mettons cap sur la Vieille afin de bénéficier du courant de fin de montante. Puis, c’est sur un léger portant, vague et vent favorables, que nous atteignons la pointe de Chémoulin. Pour le Fun, nous passons derrière le rocher, puis nous regagnons le Large. Nous repiquons vers côte à la hauteur de la Courance pour contourner la zone de travaux du câble éolien.
Cathy et Thierry choisissent de repartir au large, tandis que le reste du groupe reste en bord de côte. Arrivant près de l’étale de marée haute, les courants sont faibles, mais un petit vent favorise ceux qui sont allé au large.
Nous avons passé 3h30 sur l’eau pour parcourir 11,3 nautiques.
Christian.



dimanche 4 avril 2021

Et si c’était la dernière ?

 
Samedi 03 avril 2021
 
PM 9h17, coeff 70 ; BM 16h07
Vents NE 5B raf à 6
Peu de houle.
 
Cathy, Hervé, Sylvain, Frank, Patrice, Christian.



Les vents sont Nord-Est, et nous serons sur la fin de la descendante. Nous choisissons de faire une navigation en rase cailloux au Croisic. D’autant que suite aux nouvelles consignes sanitaires qui arrivent, la distance du domicile à notre lieu de navigation va fortement diminuer. Nous sommes à 12h30 au club et chargeons les bateaux polyeth, et bien évidement le dernier ayant rejoint notre flotte : un Virgo LV de chez P&H. Nous embarquons à Port-Lin, la mer est calme, nous sommes bien à l’abri du vent. Nous filons tout d’abord vers La Pointe du Fort, Puis nous faisons demi-tour pour naviguer en rase cailloux vers Port Aux Rocs. La mer est toujours aussi calme, avec une très faible houle. Nous aurions parfois apprécié quelques vagues pour franchir certaines passes. Cela n’a pas empêché quelques échouages. Nous subissons parfois quelques coups de vent quand nous perdons l’abri de la côte.
Nous faisons demi-tour à la hauteur de Port Aux Rocs, passée la pointe du Croisic, nous ne serons plus protégés des vents de Nord-Est. Le retour se fera de la même façon en rase cailloux.
Avant le débarquement, Hervé essaye à son tour le Virgo.
Ressenti des 3 utilisateurs d’aujourd’hui : C’est un petit bateau, qui tourne très facilement à la gite, donc bien adaptée à l’activité de rase cailloux, agréable à l’esquimautage. Nous attendons de pourvoir le tester sur les surfs avec un à priori favorable.
nous avons parcouru 5,8 nautiques.
Christian.

jeudi 1 avril 2021

gros coeff mer d'huile

 
Mercredi 31 mars 2021-03-31
 
BM 13h51, PM 19h23 coeff 107
Vents SSE 3B
 
Cathy, Hervé, Frank, Alain, Claude, Sylvain, Christian.



Gros coefficient, donc pas d’eau à l’embarquement ! La mise à l’eau la plus simple pour ce cas reste la base nautique de Villès-Martin. Nous chargeons les bateaux fibre.
L’eau est au-delà de la barre rocheuse, la mer est calme, pas une ride !
Nous nous décidons pour le Grand Charpentier. Nous sommes près de l’étale, nous pouvons naviguer sans coller à la côte, nous visons directement la pointe de l’Eve. L’endroit est beaucoup plus calme qu’habituellement. Christian doit pourtant faire face ç une déferlante qui se déclenche sur les rochers au large de la pointe. Un appui sur surf arrière lui permet de ne pas dessaler. Quelques rochers au large de la Courance sont découverts, la houle y crée quelques vagues, nous les surfons un instant. En reprenant la route vers la pointe de Chémoulin, sur une mer plutôt calme, la houle lève une vague, que l’on pourrait presque qualifier de « vague scélérate » qui déferle sur Sylvain !
Bateau sur la tranche et Sylvain accroché dans la vague, le bateau glisse sur grande longueur. Sylvain s’en sort sans avoir besoin d’esquimauter !
Nous filons sur le Grand Charpentier, nous en faisons le tour dans le sens anti-horaire. Puis, en passant par le petit Charpentier, nous décidons de revenir voir le niveau de courant de marée à la pointe de Chémoulin. Les courants sont également importants à la pointe de l’Eve. Nous pouvons faire un Stop courant et une Reprise derrière l’Eolienne. Enfin, nous nous faisons porter par le flot jusqu’à l’arrivée à Villès.

Nous avons parcouru 10,2 nautiques.

Christian