dimanche 4 décembre 2022

Brrr il fait froid avec ce vent de NE T° 4 ressentie 0 !

 

Samedi 3 décembre 2022
 
PM 13h26 coef 60     vent NE force 4
 
 
7 courageux : Hervé, Franck, Frank, Claude, Frédéric, Didier, Patrice.


Comme proposé par Frank, nous chargeons les polyets direction la côte sauvage du Pouliguen. Avant de partir, vérification des équipements  pour s’assurer d’être tous bien  protégés du froid !
Choix est fait de partir de la plage du Guec pour éviter d’être face au vent à la pointe de Penchateau au retour, et de se refroidir avant de débarquer.
Nous commençons tranquillement les passes en direction de Batz sur mer. Nous trouvons les vagues annoncées de 0,8 à 1 m avec d’énormes volumes d’eau qui se déplacent. Nous suivons prudemment Hervé qui ouvre la marche. Cela n’empêche pas un déssallage de Didier tout prêt du bord et qui est reparti tout seul de la petite plage où il a accosté.
A l’entrée de la baie du Scall, nous trouvons un surfiste en attente de vagues. En fait celles qui se lèvent à cet endroit sont ‘’ très ‘’ menaçantes et Hervé et Patrice ont failli se faire surprendre.
Retour vers la plage du Guec avec l’intention de la dépasser pour aller un peu vers Penchateau. En chemin Patrice désalle dans une passe un peu particulière et se fait bien brasser dans le va et vient des mouvements d’eau. Une accalmie permet à Franck et Hervé de venir récupérer le bateau le bonhomme et la pagaie.
Didier et Patrice débarquent en premier, les autres continuent vers Penchateau.
Puis goûter avec partage des boissons chaudes apportées par Hervé, Frédéric, Claude et Frank. Boissons chaudes bien appréciées par ce froid et après ces bains.
 
Arrivés au club, Frank constate qu’il lui manque une pagaie ce qui l’oblige à retourner sur place. ouf!  Pagaie retrouvée !! 
Patrice.

jeudi 1 décembre 2022

Des courageux pour affronter les premiers froids

 mercredi 30 novembre 2022

nous étions six au départ du club, Frank, Hervé, Patrice, Philippe, Claude, Alain.

La météo prévoyait un vent ENE de 4 B et une température de 6 ° au mieux.
Nous décidons de partir de Bonne Source, puis de longer la côte vers la pointe de Chémoulin.

En arrivant sur place, l'accès à la plage est barré par deux grandes grilles, pas possible de stationner. Suite aux différents coups de vents des semaines passées, un tractopelle fait des allers-retours sur la plage pour rééquilibrer les niveaux de sable. C'est vrai qu'à l'endroit où nous embarquons habituellement les rochers sont de plus en plus apparents.

Nous nous couvrons chaudement pour ce premier bord face au vent, certains ont même pris la cagoule. En suivant la côte vers l'est nous rencontrons Françoise, une ancienne adhérente du club. Après quelques échanges, nous filons vers Chémoulin. Passée la pointe, nous continuons en direction du château d'eau de la plaine sur mer. Nous n'allons pas traverser, mais essayons d'avoir un angle plus  favorable pour passer derrière le Grand Charpentier. Nous filons ensuite avec un vent arrière, des vagues et une marrée qui descend, et arrivons rapidement au Grand charpentier. Un navire des Phares et Balises passe pas loin du Phare. Nous contournons l’îlot à travers des zones de clapot un peu croisés, direction la Pierre Percée. Un vent de côté nous oblige à faire des zigzags ou à sortir la dérive. Hervé tente le passage Est de l'île, mais pas possible, il n'y a pas assez d'eau ! Petit briefing derrière Pierre Percée, tout le monde est ok ! Nous filons vers les Evens, toujours avec ce foutu vent de travers qui nous oblige, sans arrêt, a redresser le bateau. L'arrivée aux Evens est plus compliquée, il y a une zone de remous, juste après le chenal qui nous oblige à passer au dessus ou en dessous. Le ciel nuageux que nous avions depuis Chémoulin, s'éclaircit, pour laisser place à un soleil lumineux. Tant mieux ça va nous aider pour le retour à bonne source qui sera face au vent (froid).

Le groupe s'étire sur l'eau, quelques esquimautages à l'arrivée pour les plus fous. Chargement rapide des bateaux qui nous permet de déguster les vins chaux préparés par Patrice et Frank. Ca fait du bien par où ça passe ! Retour au club pour le rinçage des bateaux, super il fait encore jour. L'éclairage extérieur du club n'a toujours pas été réparé.

Bonne sortie, un peu froide, mais nous avons fait un bon tour. Impossible de dire le nombre de Miles parcourus, l'application Décat de Patrice est tombée en rade.
Alain.




dimanche 27 novembre 2022

re, re , re …..et re

 

Samedi 26 novembre 2022

BM 12h23, PM 17h59 coeff 91
Vents 4B raf à 5 sud
Houle d’ouest 1,4m
 
Christian, Frank, Kevin, Jean-Luc, Sylvain, Patrice,
Hubert, Fred, Claude, Hervé, Franck, Alain, Jean-Pierre.

Moins que mercredi, mais encore du vent, plein Sud ! Une houle de 1,4m à l’Ouest. Il nous reste toujours et encore l’anse de Toulin au Pouliguen.
A l’embarquement, nous apercevons les vagues espérées sur les hauts fonds au sud des Impairs.
Nous effectuons un premier bord vers la Pointe de Penchateau. C’est un bord face à un vent bien installé. Le vent écrase la houle, et les vagues sont croisées, il est difficile d’y trouver les bons surfs.
Nous décidons de faire demi-tour. La mer est maintenant suffisamment montée pour ne plus avoir les conditions idéales des vagues longues autour des Impairs. Nous continuons donc notre route pour une session surf plage Benoit.
De beaux surfs, quelques chandelles et enfournements, Beaucoup de bains et quelques esquimautages réussis !
Il n’y a pas besoin de discuter longtemps en fin d’après-midi pour sonner la fin de la récré, nous avons tous laissé beaucoup d’énergie, pour attraper les vagues, passer la barre avec parfois des surfs arrières, et bien sûr dans les bains d’eau de mer qui commence à bien se rafraichir.
Le retour se fait face au vent, il faut chercher les dernières réserves. Il y aura cependant quelques esquimautages avant de débarquer.
Le cocktail chaud rhum et thé et …, offert par Hervé pour son anniversaire est très bien apprécié au moment de la traditionnelle collation.
Christian.

mercredi 23 novembre 2022

dimanche 20 novembre 2022

Au large !

 
Samedi 19 novembre 2022
 
PM 13h49, coeff 48
Vents ONO 3B
Houle à 1m, 12s
 
Christian, Alain, Cathy, Frank, Patrice, Joël, Alain,
Fred, Roger, Yannick, Claude, Franck, Hervé, Philippe, Sylvain.


C’est un bel après midi avec peu de vent et du soleil, pleine mer l’après-midi, mais le petit coefficient nous fait renoncer à un rase cailloux côte sauvage au Pouliguen. Depuis quelque temps, la météo nous a incités à des sessions surf dans des baies à l’abri du vent. Nous avons tous, aujourd’hui l’envie d’un bord Fitness au large.
Vilès-Martin est abandonné, il s’y déroule une manifestation nautique, Nous envisageons Gavy, vu le nombre que nous sommes, nous sortons deux remorques, ce qui nous fait douter de la possibilité de stationner tout le convoi. Nous nous décidons pour bonne Source.
Bon choix, nous réussissons à stationner les deux remorques impasse Gabriel.
La mer est haute à l’embarquement, et les dépressions passées ont fait disparaitre tout le sable sur la plage. Nous embarquons un à un dans la coulée sur un petit espace entre cailloux et rochers, Les derniers aidant les premiers à partir face à une vague crée par la houle.
Au regard de la marée, Nous mettons un premier cap sur Chémoulin en naviguant en bord de côte tout en surveillant attentivement la formations de quelques déferlantes au dessus du plateau rocheux submergé par la marée haute. Sylvain et Yannick en profitent pour quelques surfs.
Regroupement à Chémoulin, Yannick déclare une petite forme et choisi de rentrer, Joël l’accompagne. Le reste du groupe met cap sur Pierre Percée. Nous ressentons maintenant un petit vent qui nous rafraichit. Arrivés à Pierre Percée, Hervé, Sylvain, Alain, Philippe et Franck surf sur de belles déferlantes à l’Est de l’îlot, Le reste du groupe contourne par le Sud. Nous mettons maintenant Cap sur Les Evens tout en surveillant l’Heure. Nous sommes en horaire d’hiver, le soir et donc le frais tombent très vite.
De belles déferlantes se présentent au dessus de Troves. Nous choisissons au regard de l’heure de rentrer, Les Evens nous prendrait trop de temps. L’arrivée à Bonne source se fait facilement, peu de vagues dans la passe.
Avant le débarquement, il y a encore quelques courageux pour des exercices d’esquimautage. Ils nous annoncent que l’eau commence à se raffraichir !
Nous avons parcouru 7,5 nautiques.
Christian.




mercredi 16 novembre 2022

dimanche 13 novembre 2022

Surf au Pouliguen ... again ...

 
Samedi 12 Novembre 2022
 
BM 13h12, PM 18h25 coeff 66
Vents SSE 4B raf à 6
 
Cathy, Christian, Frank, Hubert, Fred, Didier, Philippe,
Philippe, Sylvain, Hervé, Franck, Claude, Philippe.

Suite au passage en horaire d’hiver, le rendez-vous au club est donné à 13h !
Faibles vents annoncés, un peu de houle, et basse mer à 13h12. Pour parfaire l’après midi, le soleil sera là !
Hervé nous présente les cartes marines où il a noté les vents et la houle en force et direction.
Principalement au vu des horaires de marée et à la présence de la houle, nous choisissons une fois de plus une séance de surf dans l’anse du Nau au Pouliguen.
Nous trouvons à l’arrivée les vagues escomptées et démarrons la séance.
Spot souvent décrit dans les comptes rendus précédents : Il faut être autour de la basse mer avec une houle au large.
Vagues très larges impossible à louper, surf sur de longues distances, vagues pour tous, les débutants et les confirmés. Le bon niveau de vague se déplace entre la pointe de Penchateau et la plage Benoit suivant le niveau de marée. A mi marée, en fonction des conditions météo, tout est modifié. Soit tout s’aplati, soit on trouve du shore break sur la plage Benoit, soit il reste de belles vagues autour des Impairs.
En résumé, de beaux surfs, accompagnés de quelques bains et esquimautages.
Encore un super bel après-midi !
Christian.


jeudi 10 novembre 2022

Des vagues, mais pas trop, du surf et quelques culbutes dans les rouleaux …

 Mercredi 9 novembre 2022

PM 16h48, coefficient 89.

Frank, Philippe, Alain R. et Alain D.

Des vagues, mais pas trop, du surf et quelques culbutes dans les rouleaux…

Beaucoup de vent prévu ce jour,  c’est une des raisons pour lesquelles on se retrouve à quatre.
Les trois anciens veulent bien m’emmener, et j’espère ne pas leur gâcher le plaisir en jouant les boulets.
Direction l’anse de Toulin au Pouliguen avec des bateaux Polyeths.
Finalement, la mer n’est pas si grosse, mais on ne dépasse pas la pointe de Penchateau ou cela remue pas mal. Enfin, pour mon goût…
Un peu de vagues bien longues à l’abri, mais mes compagnons sont vite frustrés par les surfs un peu trop « cools » pour eux.
On se dirige vers la plage en face l’Hermitage.
Là, on peut s’exprimer, on prend même quelques claques en regagnant le large.
On se rapproche ensuite du Pouliguen.
Je m’enhardi, je fais comme les copains, en plus brouillon, et je ne dessale « que » trois fois.
Franck nous offre le spectacle d’une chandelle magnifique. Je suis impressionné. Même pas mal !
A cette époque, le soleil descend vite, il faut rentrer.
Je me suis bien amusé. Mes compagnons aussi j’espère.
 
On finit de ranger le matos dans le noir.
Au revoir et au plaisir de se retrouver sur l’eau (et parfois sous l’eau).
Alain.


dimanche 6 novembre 2022

Sortie automnale, récupérations…

 
Samedi 05 novembre 2022 
PM 14h45, coeff 77
vents 4 à 5 B fraichissant
houle < 1m 
 
Cathy, Lauranne,
Christian, Frank W, Hervé, Yannick, Roger, Sylvain, Patrice, Didier, Fred.
 
« Sortie automnale, récupérations… »


Rendez-vous pris pour 13H30 au club, météo venteuse, on ressort les fibres direction la base de Villès-Martin, pour un bord le  long de la côte vers la pointe du fort de l’Ève, ou mieux selon les conditions de navigation.
Nous embarquons prudemment, un à un, avec l’aide précieuse des plus aguerris, sur ce qu’il reste de plage. La mer est un peu formée, avec des « vagounettes », dixit Hervé.
Les « anciens » sont heureux de retrouver les conditions hivernales, bon vent, belle mer, mais pour les autres la concentration est de rigueur pour jouer les équilibristes.
Rapidement, une première récupération s’effectue par Patrice. Nous filons ensuite le long des plages et de la côte jusque vers Port-Charlotte pour rassembler le groupe à l’abri, avant d’envisager la pointe de l’Eve. La mer est formée, et de belles vagues s’annoncent plus au large.
Nous repartons, mais rapidement, Didier dessale, avec des vagues rendant la récupération plus délicate. Sylvain, Hervé, Patrice et Frank se mettent à l’œuvre pour un radeau et un tractage bien physique pour un retour à bon port (Charlotte). Tout le groupe se rassemble à nouveau, pour une pause bien méritée.
Didier, Lauranne, Christian, Yannick, Roger et Cathy rentrent alors par la côte à l’abri, avec petite séance de musculation pour notre jeune présidente, sur un tractage bien efficace vers Villès.
Frank, Patrice, Sylvain, Hervé et « Culbuto », quant à eux, poursuivent la promenade par la pointe de l’Eve, jusqu’à la jetée de St-Marc, pour profiter des « vagounettes » sur le retour. Surf, surf, surf, mais la présence de « Fredo » les ralentit pour leur imposer un nouvel exercice de sécurité, « récupération à l’eau » oblige….
L’après-midi se finit  plus tranquillement par le goûter traditionnel, et encore merci à Didier pour le cake «maison » !  
Fred.

vendredi 4 novembre 2022

On ne s’en lasse pas !

 
Mercredi 2 novembre 2022
 
PM 12h23, coeff 45
Vents SSO 5B raf à 6
Houle d’ouest 2m
 
Christian, Frank, Philipe, Olivier, Antoine, Jean-Pierre.

Il y a encore un joli vent d’annoncé ! C’est Sud-Ouest, il y a peu d’endroits pour se mettre à l’abri. C’est un petit coefficient de marée, et nous serons sur la descendante. Le choix s’impose ! Nous allons avec les bateaux Polyeths dans l’anse de Toulin au Pouliguen. Nous y espérons une séance de surf, activité beaucoup pratiquée ces derniers temps en raison des conditions météo.
Comme prévu, nous sommes à l’abri du vent. Nous mettons un premier cap sur la pointe de Penchateau pour constater que dès que nous quittons l’abri, nous subissons un fort vent. Nous faisons demi-tour pour revenir plage Benoit en passant aux Impairs. La mer est peu agitée, et nous trouvons du portant.
Nous entamons une session surf entre les dernières perches du chenal de l’entrée du port du Pouliguen et la plage Benoit. Il faut choisir ses vagues. Certaines nous donnant des surfs qui nous portent longtemps, et la vitesse aidant, nous pouvons rebondir sur la vague suivante.
Au fur et à mesure de la descendante, les belles vagues se forment de plus en plus loin de la plage.
En dernier, c’est près des Impairs, qu’elles sont les plus intéressantes, mais hélas, il est temps de débarquer.
Encore une session surf avec beaucoup de plaisir !
Christian.

dimanche 30 octobre 2022

Ben oui, encore du surf !

 
Samedi 29 Octobre 2022
 
BM 14h20, PM 19h44 coeff 80
Vents SO 4B raf à 6B, Houle SO 1,3m.
 
Christian, Franck, Alain, Patrice, Cathy, 
Yannick, Pierre-Joseph, Frank, Hervé.


Dernier samedi avant le changement d’horaire, d’aucuns semblent tentés par un bord au large, mais les conditions semblent également idéales pour une session surf anse de Toulin, du côté des Impairs, au Pouliguen.
C’est un spot que nous connaissons bien maintenant, Vagues très longues et très larges, peu hautes. Spot idéal pour débuter, mais aussi pour se faire plaisir sur de long surfs pour les aguerris !
Les conditions pour avoir ces belles vagues : très peu d’eau donc basse mer, un peu de houle au large.
Nous y passons l’après midi, et avançons vers la plage Benoit en fin de session pour suivre les vagues de la marée montante. Nous profitons encore un peu des horaires d’été avec un peu d’esquimautage avant le débarquement.
Christian.


mercredi 26 octobre 2022

Du surf encore une fois !

 
Mercredi 26 octobre 2022
 
BM 12h15, PM 17h55 coeff 98
Vents S 4B mollissant, houle supérieure à 1m
 
Cathy, Hervé, Philippe, Alain, Alain, Christian.
 

Ce sont les vacances de la Toussaint, nous ne sommes que six au départ, les papys du mercredi font la garde des petits enfants !
Toujours la même question, on fait quoi ? Un bord au large ? Du surf ? En tout cas pas de rase cailloux au vu de la houle. Pleine mer au moment de débarquer avec la houle annoncée, on évite Bonne Source. Nous partons encore une fois pour le Pouliguen, anse du Nau.
C’est une sortie classique sur ce spot, nous filons d’abord à la pointe de Penchateau, pour voir !
De belles vagues, au dessus des hauts fonds rocheux. Après une petite session, nous filons vers les Impairs puis vers la plage Benoit. Nous trouvons un peu de houle sur ce bord.
Nous finissons l’après midi dans des surfs en bord de plage. Le niveau des vagues augmente avec la marée. On y trouve tous beaucoup de plaisir malgré quelques bains. Il y a aussi quelques beaux sauts ou percussions avec la vague quand nous repartons de la plage.
La température de l’eau est encore agréable en cette fin de saison, il y aura à nouveau quelques esquimautages avant le débarquement.
Christian.

dimanche 23 octobre 2022

Penchateau Benoit

 
Samedi 22 octobre 2023
 
PM 15h46, coeff 65
Vents 4 à 5B
 
Christian, Cathy, Frank, Patrice, Sylvain, Philippe,
Hervé, Yannick, Claude, Roger, Hubert.


Hervé nous montre sur la carte, la direction des vents et la direction de la houle. Nous partons pour le Pouliguen.
Nous embarquons impasse des algues, la mer est belle, les vents moins forts que annoncé. Nous filons pointe de Penchateau. Là, de belles vagues se lèvent au dessus de roches qui prolongent la pointe. C’est impressionnant ! Nous y faisons une  session surf. Difficile de choisir la bonne vague. Certaines très prometeuses  s’affaissent avant de nous emporter, d’autres lèvent plus haut qu’imaginé. Il y aura quelques bains avec extraction de la zone de déferlantes avant le réembarquement en eau plus calme. Nous filon ensuite vers la plage Benoit, la traversée de l’anse du Nau se fait sur une eau facile, avec peu de vent.
Les vagues de bord de plage sont petites, et les surfs sont très courts, mais grossissent pendant la session. Il y aura plus de dessalages que sur la première session, car plus d’engagements !
Encore un bel après midi à jouer dans les vagues.
Christian.



jeudi 20 octobre 2022

Sortie de Pornichet vue par un bleu !

 
Mercredi 19 Octobre 2022
 
PM 13h52 coeff 26
Vents SSE 5 à 6B
 
Christian, Patrice, Frank, Joël, Alain, Philippe,
Alain, Thierry, Claude, Cathy, Hervé, Didier.


Départ du club avec l’Aquanaut. Arrivée à Bonne Source à Pornichet de belles vagues avec des rochers de chaque cotés pas trop rassuré mais je fais confiance au reste de l'équipe. Toujours la galère avec cette jupe que je n'arrive pas à mettre. On part vers le port d’échouage pour aller surfer sur la grande plage de Pornichet, comme d'habitude j'arrive le dernier sous bonne escorte rassurante. Quelques essais de surf misérables toujours la galère avec la jupe et repartir de la plage. Et toujours quelqu'un de l'équipe pour m'aider. Au bout d'un moment Alain me propose d'échanger de kayak je prends le Virgo, je me sens mieux, je prends confiance, quelques surfs réussis et beaucoup de déssalages, mais c’est l'éclate !!!
Retour en contournant le port en eau profonde, avec une belle houle pas trop rassuré mais toujours deux anges gardiens à mes cotés et de bons conseils pour arriver sans encombre. Sortie super fun ! Vivement la prochaine et peut être avec un Virgo. Merci à tous !!
Didier.



dimanche 16 octobre 2022

Au Pouliguen c’est bien !

 
Samedi 15 octobre 2022
 
BM 15h17, PM 20h20 coeff 53
Vents OSO 4B, houle 1,3m
 
Christian, Frank, Franck, Philippe, Fred, Pierre-Joseph,
Yannick, Cathy, Hubert, Hervé, Roger, Didier.


Christian : Pas facile comme choix pour cet aprem ! BM dans l’après midi, petit coeff, donc pas d’eau, vents Orientés Sud Ouest ?
Hervé : Mais si ! Ce sont les conditions idéales, avec un peu de houle annoncée, pour une session surf au Pouliguen !
Nous chargeons les Polyeths, route Rue Francois Bourgouin près de l’école de Voile au Pouliguen. Au déchargement des bateaux, nous jetons un œil impasse Renadin pour découvrir les vagues au loin !
Nous embarquons donc pour une session vagues anse de Toulin comme le samedi 1er Octobre 2022.
Nous trouvons des vagues légèrement plus hautes que cette précédente session, mais avec les mêmes particulatités : vagues très larges qui défilent sur de longues distances permettant des surfs de 500 m avec des pointes à 13km/h. De plus nous avons pied sur une grande partie de la zone avant que la mer ne monte de trop.
Chacun peut y trouver son bonheur en choisissant les vagues, ou plutôt la zone de vagues en fonction de ses capacités. Quand les conditions sont réunies, c’est le spot idéal pour une initiation aux surfs. La longueur des spots donne le temps de tester, comprendre, les appuis, gites, écarts arrière, …
Il y aura bien sûr quelques bains, pas de sessions surf sans dessalages !
Et toujours quelques esquimautages avant le débarquement. dans une eau à la température très supportable
Encore un super après-midi kayak !
Christian.



vendredi 14 octobre 2022

On traverse

 
Mercredi 12 octobre 2022
 
vent WSW force 3   PM 18h32 coef 91.
 
Joel, Frank, Alain, Olivier, Philippe, Didier, Patrice.


Nous partons de Villès-Martin pour une traversée de l’estuaire. Les Brévinois nous promettant des vagues à surfer de l’autre côté de l’estuaire.
Nous embarquons près des rochers sans difficulté car pratiquement pas de vagues.
Alain accompagne Didier mais cela ne l’empêche pas de desaller à mi-chemin des Morées. Après les conseils avisés de Joël, nous arrivons tous tranquillement au Pointeau pour trouver une mer très calme : pas de shore-break à St Brévin!!
Nous naviguons calmement le long de la plage; certains dans les vaguelettes, d’autres s’entraînent  à l’esquimautage.
Sur le retour, Joël et Alain trouvent une zone agitée pour faire enfin un peu de surf. Le retour se fait en bac en visant Chemoulin. Malgré nos efforts nous n’arrivons pas à dépasser le niveau de la bouée des Morées. Joël prend en remorque Didier pour l’aider à suivre le rythme.
Sortie très calme à part le retour relativement physique.
Patrice.

lundi 10 octobre 2022

Périple Belle Ilois

 

Vendredi 7, Samedi 8, Dimanche 9 Octobre 2022.
 
A Belle-Ile :
Vendredi 7 : BM 9h39, PM 16h03 coeff 80.
Vents ONO 3B
Samedi 8 : BM 10h26, PM 16h42 coeff 93
Vents NNO 3B le matin tournants et mollissant 2B l’après midi
Dimanche : BM 11h09, PM 17h16 coeff 100
Vents ESE 4 à 5 B tournant et amollissants SSE l’après midi





Deuxième tentative pour cette rando un peu tard en saison, mais le créneau paraissait favorable sur le papier.
Nous nous sommes retrouvé à quatre au club vendredi 7 octobre à 13h30, Joël , Franck, Frank et Alain. Après le chargement de bateaux, direction la pointe de Conguel Presqu’île de Quiberon d’où nous espérons rejoindre l'ile avant la nuit avec un courant favorable. Belle traversée avec un petit vent d'ouest et une petite houle, nous arrivons à la pointe des Poulains avec un soleil déjà déclinant. La mer est bien hachée au passage de la pointe, avec le courant porteur mais des trains de houle plus important qu'en pleine mer. Tout le monde passe sans problème, même si la tension est palpable. Passée la point la houle reste bien formée et le ressac très présent, nous joignons la plage de Ster Vraz sans encombres. Il est temps de monter les tentes ou de préparer les sursacs, la nuit est là.
Petite pluie le matin, évidement Alain et Franck sont un peu mouillés malgré leurs protections, les duvets sécheront plus tard. Le temps reste couvert, nous embarquons vers 9h30, en navigant pas trop près de la côte à cause du ressac, la houle est moins puissante que la veille. Le ciel se découvre et le spectacle des falaises est magnifique. Nous passons la Plage de Donant, puis les aiguilles de Port Coton, splendides. Puis direction la plage de Kerel pour le pique nique. La mer remonte et nous oblige à un portage assez long sur cette plage familiale, sans beaucoup de famille à cette saison. Le soleil est là et le vent aussi qui est en train de tourner à l'est, ça nous permet de faire sécher les vêtements. L'après midi la houle faiblit et nous pouvons naviguer plus près de la côte, malgré tout il nous faut passer la pointe du Skeul et Kerdonis avant que la marée ne s'inverse, vers 17h00. Les deux pointes sont passées allègrement, ce qui nous permet d'arriver sur la plage des Grands Sables à 17h00.
Nous trouvons un coin de bivouac sur un parking à vélos au dessus de la plage, avec de l'herbe et surtout des grands portants pour les vélos qui nous permettent de faire sécher les affaires et de monter le tarp. Super vue sur Houat, Hoedic et Quiberon.
Le dimanche matin nous embarquons à 10h45 pour effectuer la traversée, il y a un peu de vent, mais qui doit faiblir et un courant favorable. Vu le coefficient de marée nous décidons de partir sur un cap 340 afin d'éviter les courants du côté de la Teignouse. Nous avançons bien sur l'eau, Joel à mis la voile et s'en donne à cœur joie dans les surfs. Nous arrivons à la balise de Basse Saint-Clément, en laissant les déferlantes sur notre droite et prenons la direction de la pointe de Conguel. Plusieurs courants s'affrontent dans cette zone, mais nous avançons sans problèmes. Vers la Teignouse les moutons sont bien formés et nous avons bien fait d'éviter cette zone.
Débarquement sur la plage de Conguel, chargement des bateaux et petit casse croute avant de reprendre la route pour St Nazaire.
Belle navigation pour ces deux jours et demi avec une météo correcte, dont nous avons bien profité.
Merci pour cette belle rando, Bravo à Frank pour sa première.
 Alain.
 
Merci les gars pour ce superbe baptême de rando, c'est bien différent des sorties à l'après midi ou à la journée, j'y ai pris beaucoup de plaisir et de la graine à vous voir préparer la nav.
Frank.


dimanche 9 octobre 2022

Houuuuuuuule….

 
Samedi 8 octobre 2022
 
PM 16h41 coeff 93
Vents 2 à 3B, Peu de houle
 
Sylvain, Christian, Philippe, Patrice, Hubert, 
Alain, Jean-Luc, Jean-Pierre, Fred, Roger, Hervé.


Soleil radieux, pas de vent, pas de vague, pleine mer dans l’après midi avec un gros coefficient, les conditions sont idéales pour une sortie côte sauvage en rase cailloux. Nous chargeons les polyeths direction le Club de Voile du Pouliguen. Effectivement c’est pétole et les quelques catas sur l’eau on du mal à démarrer sur une mer plate.
Surprise, arrivée à la pointe de Penchateau cela lève un peu, puis beaucoup. Les premiers sourires apparaissent sur les visages et ce sont les premiers surfs qui s’engagent. Cela se calme vite et nous partons direction Batz et la cote Sauvage en cherchant des passes entre les rochers par ci par la.
Sylvain prévient le groupe : « Attention a cette houle irrégulière et forte, regardez bien avant de vous engager si les passes sont libres et praticables ».
Il a bien raison, les mouvements d’eau sont irréguliers et par moments relativement forts, les bassines se remplissent; se vident et bouillonnent avec de gros volumes d’eau alors. En bon poisson pilote, Hervé ouvre la marche et vérifie les conditions de navigation. Certaines grottes nous sont interdites compte tenue des volumes d’eau qui brassent fort. On veut ramener tout le monde et la prudence est de mise. Christian prend soin d’Alain qui débute mais passe avec brio certaines zones au bon moment. Mention spéciale à Jean-Pierre qui sort d’une grosse déferlante derrière un rocher sans une égratignure en maitrise.
Jean-Luc feint un dessalage dans un goulet au pire moment, il faut se mettre à 2 entre Fred qui s’occupe du kayakiste et Hubert qui s’occupe du bateau pour sortir de la zone dangereuse et effectuer la récupération.
Arrivés à la baie du Scall, nous faisons demi-tour passant parfois un peu plus au large. Retour rapide poussé par des courants assez puissants.
Nous aurons d’autres récups, non voulues.
Philippe qui se fait déposer par une grosse vague sur un bout de rocher et rate son appui avant que l’eau de ne se retire. C’est Jean-Luc qui s’y colle en remorquant et le bonhomme et le kayak avec une grosse houle de face. Patrice goute aussi une mer encore chaude juste après la pointe de Penchateau. Une vague a mis son Kayak à 90 degrés contre un muret. Posé mais pas dans la bonne position.
Arrivés au calme de la petite baie du club de voile ce sont les traditionnels exercices d’esquimautage avant de rentrer au club. Une belle sortie plutôt rock hopping que rase cailloux finalement grâce à cette houle longue et puissante.
 
PS : si vous trouvez 2 paires de lunettes sur la plage du club de voile vous pouvez contacter le club….

Philippe.



jeudi 6 octobre 2022

On surf à Pornichet

 
Mercredi 5 octobre 2022
 
PM 14h34, coeff 49
Vents SO 5 à 6 B
 
Patrice, Hervé, Frank, Philippe, Alain, Christian, Thierry, Jean-Luc.


Ça va souffler, et l’orientation nous donne peu d’abri. Nous avons cependant pleine mer en début d’aprem avec un petit coefficient. Nous chargeons les Polyeth et faisons route pour Bonne Source, Impasse St-Gabriel. Ce sera une session surf, mais rien à voir avec le Pouliguen de samedi dernier.
La mer est haute, et les vents sont bien là, La mer est peu agitée, mais avec un beau clapot. Nous sortons de la coulée et mettons cap vers le Port d’échouage, nous prenons les vagues en latéral et surveillons les déferlantes qui peuvent nous emmener sur le plateau rocheux.
Quand quelques uns surf au bout du plateau, les autres naviguent au ras du port sur un couloir abrité. Nous trouvons une mer plate à la traversée du port d’échouage, et des conditions moins fortes que prévues à la sortie. Nous continuons vers la plage. Les vagues sont là !
Hervé nous rappelle quelques consignes pour éviter les accidents. A savoir, observer une zone de surf, et ne pas remonter face à ceux qui descendent sur la vague. En cas de dessalage, ne pas se trouver entre le bateau et la plage. Il y a peu de monde, nous pouvons nous étaler face à la plage. Alain, pour qui c’est une découverte, commence par s’exercer au large sur de petites vagues pour ensuite rejoindre le groupe dans le feu de l’action. On ne peut pas dire que l’on dompte les vagues, mais ce sont plutôt les vagues qui nous domptent ! Avec parfois la sensation d’un coup de pied dans les fesses au moment du départ ! Les surfs sont mesurés jusqu’à 11km/h sur le GPS de Christian.
Sur ces exercices, il y a bien sûr quelques chandelles, bateau sur la tranche, bains, dessalages et vidage du bateau sur la plage.
Philippe décide de ne plus sortir de son bateau, s’il n’y a plus assez d’eau, il appuie la pagaie sur le fond pour se remettre à l’endroit.
Chaque retour vers le large est aussi rock and roll, il faut traverser de gros paquets de mer avec parfois un surf arrière qui nous ramène au point de départ.
Après avoir essuyé quelques averses et coups de vent, et avec la fatigue liée aux relances, paquets de mer dans la figure,… vient le moment du retour. Nous choisissons de contourner le Port en eau profonde. Pour rester dans le « Fun » nous naviguons très près de l’enrochement afin de nous amuser encore une fois dans le ressac.
Le Niveau d’eau a baissé, mais la coulée de Bonne Source n’est pas encore au sec ! Avec la fatigue, Alain, dessale encore une fois avant d’atteindre la plage.
C’est sous un crachin bien dense que nous débarquons. Mouillés pour mouillés, nous chargeons la remorque avant de retrouver nos vêtements secs, et, bonheur, le ciel se dégage au moment ou nous nous changeons et partageons biscuits et boisson chaude.
Christian.



dimanche 2 octobre 2022

Les Vagues, le Retour !

 
Samedi 1er octobre 2022
 
BM 15h19, PM 20h35 coeff 65.
Vent 5B raf à 7B Ouest, mollissant.
 
Hervé, Cathy, Philippe, Claude, Yannick, Franck, Frank,
Jean-Luc, Hubert, Fred, Christian, Arnaud, Didier.


Une dépression est passée dans la nuit, les prévisions météo pour ce samedi sont incertaines. Suivant les sites météo, les annonces vont de 4 5B établi avec des rafales à 7B. Quoi qu’il en soit, la direction du vent sera Ouest, Sud-Ouest.
Nous chargeons les bateaux polyéthylènes sur deux remorques et prenons la route pour Le Pouliguen, objectif : une séance Surf dans l’anse de Toulin, nous y serons à l’abri des vents d’Ouest.
Nous embarquons comme à l’accoutumée sur la petite plage au bout de l’impasse Renadin.
Nous sommes très proche de la basse mer, mais au vu du coefficient de marée, l’eau est au bout de la petite digue en cailloux.
La mer est encore descendante, nous avons les vagues souhaitées. Des vagues bien larges, avec peu de hauteur et déferlant sur de bonnes distances. De plus, nous avons pied en cas de déssalage. Des conditions idéales pour un premier contact avec le surf en kayak de mer.
Nous transmettons quelques conseils aux nouveaux venus, appuis en suspension, écarts arrière, comportement du bateau …
Il y aura quelques bains, certains dus à des cale-pieds mal verrouillés, mais pas que ! L’activité oblige.
Nous pouvons enchaîner les surfs, certains nous portent sur 500m sans pagayer, et atteignent les 7 nœuds sur le GPS de Christian. Nous entendons les cris de joie partant de certains kayaks qui glissent au dessus des vagues. Ces vagues étant tellement larges que nous sommes parfois à plusieurs à filer sur l’eau sur la même déferlante, comme dans une course !
Les vagues restent constantes jusqu’à la basse mer, puis, grossissent après la renverse. Nous sommes sur le bon spot pour l’initiation : les surfs sont suffisamment longs pour avoir le temps de tester et comprendre les appuis les écarts arrière les gites, nous y avons parfois même droit à l’erreur, c'est-à-dire corriger la trajectoire, rattraper par un appui avant le dessalage. Le début de session s’est fait facile, la difficulté progresse petit à petit au fur et à mesure de la montée de l’eau. Avec la montante, la chasse aux belles vagues nous approche petit à petit de la plage Benoit qui commence à se recouvrir.
Le temps passe trop vite hélas sur ce type d’activité, il faut rentrer. Mouillés pour Mouillés, il y aura des exercices d’esquimautage à l’arrivée.
Avec tout ces aller et retour, nous avons parcouru environ 7,5 nautiques.
Christian.

jeudi 29 septembre 2022

Villès marée basse.

 
Mercredi 28 septembre 2022
 
BM 13h17, PM 18h51 coeff 94.
Vents NO 5B
 
Alain, Philippe, Alain, Claude, Patrice, Christian.


Vagues ? Bord Côtier ? Nous nous décidons pour un départ de Villès-Martin avec des bateaux fibre.
Etant peux nombreux, nous sortons du parc la remorque qui passe sous les barres à 3m, Route la base nautique de Villès-Martin. C’est marée basse, c’est la plage de notre terrain de jeux qui présente le moins de portage sur ces conditions. Nous embarquons derrière la barre rocheuse sur une mer belle ; Notre objectif : la pointe de Chémoulin.
Nous naviguons en bord de côte pour trouver un peu d’abri, et le contre courant de la marée montante. Passée la pointe de l’Êve, ça bouge un peu plus, nous rencontrons une houle de l’ordre du mètre et un vent défavorable. De belles vagues se lèvent sur les hauts fonds face à la plage de La Courance et face à St-Marc. Nous nous rassemblons à La Butte du Chat avant de repartir vers Chémoulin. Alain, nouveau venu dans le groupe est un peu impressionné. Nous ne dépasseront pas la pointe de Chémoulin. Après quelques conseils pour Alain, Nous mettons dans un premier temps un cap vers le large. Nous sommes bien secoués lorsque nous quittons Chémoulin. Ensuite, Nous sommes au portant avec vague, vent, courant favorables. La mer se calme passé Chémoulin. Puis sur une idée d’Alain, nous avançons sur la première plage derrière la pointe de l’Aiguillon pour quelques exercices d’esquimautage, dessalage, Récupérations. Nous reprenons ensuite la route pour Villès. Saint-Nazaire disparait dans un ciel de plus en plus gris, et nous essuyons une bonne averse.
Le ciel est redevenu bleu au débarquement, c’est sous une belle éclaircie que nous partageons boisson chaude et biscuits.
Nous avons parcouru 7,3 nautiques.
Christian.



 

lundi 26 septembre 2022

Au Pouliguen

 

Samedi 24 septembre
 
Cathy, Sylvain, Hervé, Fred, Franck, Kévin, Philippe, Philippe, Hubert, Joël, Patrice.
Laurane, Laurent.
 
PM 16H51 coef 78
vent NNE 3 à 4 B

Direction la base de voile du Pouliguen pour un bord sur la côte sauvage. Nous prenons 2 remorques et nous nous assurons avant de partir que tout le monde a l’équipement nécessaire. Pas de soucis de stationnement, à l’embarquement  la mer est calme et là aussi nous mettons plus de temps pour partir. Cathy et Laurane restent ensemble au large pour les premiers passages entre les rochers. Laurent déssalle et se rétablit seul en esquimautant ! Lors de notre progression nous voyons et entendons un orage venir sur nous; celui-ci nous arrose copieusement pendant 5 à 10 mn.  Le coef de 78 nous permet de faire de nombreuses passes mais insuffisant pour faire toutes les grottes, en sortir est un peu compliqué !  Nous faisons demi-tour à la grotte des korrigans. Sur le chemin du retour Hubert a recours à une pagaie de secours, la sienne s’étant cassée sur un mouvement d’eau. A l’approche de la pointe de Penchateau, nous sentons bien le vent de face. Exercices d’ésquimautage avant de débarquer. Malgré l’heure tardive nous prenons le temps d’un petit goûter.

Bonne petite sortie comme toujours sur la côte sauvage . 

Patrice.



vendredi 23 septembre 2022

Mindin par Méan

 
Mercredi 21 septembre 2022
PM 15h24, Coeff 40
Vents ENE 3B
 
Hervé-Cathy-Joêl-Olivier-Claude-Philippe.
 
Traversée de la loire

Nous nous décidons pour une traversée de l’estuaire avec départ de Villes.
Pas de vent, pas de vagues,  pas de houle mais du soleil et surprise, une eau transparente pour embarquer.
Pour changer, nous longeons St-Nazaire puis petite ballade dans le petit port de Méan jusqu’à l’écluse.
Nous traversons ensuite la Loire en passant au ras des piles du pont (toujours aussi impressionnant !) pour rejoindre le port de Mindin.
Petite visite au plus près du serpent de mer et le retour avec un petit vent arrière et un début de descendante se fait en visant la bouée des Morées.
Traversée du chenal puis eskimos et goûter au soleil pour terminer cette sortie bien agréable.
Philippe.

dimanche 18 septembre 2022

Rase cailloux au Croisic

 
Samedi 17 Septembre 2022
 
Rase cailloux au Croisic
 
PM 9h01 coeff 46, BM 16h42
Vents NE 2 à 3 B
Pas de houle
 
Hervé, Yannick, Sylvain, Franck, Joël, Jean-Luc, Cathy, Claude, Philippe, Roger, Fred, Olivier, Christian, Didier, Arnaud, Lucas.


Vents faibles orientés Nord-Est, Pas de vagues, Pas de houle, basse mer, petit coefficient !
Une première idée est un bord sur la côte sauvage au Pouliguen, mais par crainte du manque d’eau, nous choisissons Le Croisic. Nous chargeons les polyeths sur deux remorques, le nombre de participants aux sorties Kayak en mer à augmenté, Nous prenons un peu plus de temps avant d’être prêts à quitter le club.
Nous arrivons à Port-Lin au Croisic, il y a bien un grand parking, mais il est clos par des barrières ! Nous filons donc jusqu’à Port au Rocs. Pas de chance aujourd’hui, le stationnement y est aussi difficile, quelques camping cars plus une fête au village vacances Le Paradis. Nous posons voitures et remorques un peu loin du lieu d’embarquement.
Quelques conseils et explications pour les nouveaux kayakistes arrivés au club, puis route vers Port-Lin. Nous sommes proches de marée basse, nous trouvons cependant des passes pour nous amuser entre les rochers. Il n’y a pratiquement pas de houle et peu de vagues, passages faciles mais avec un manque de « Fun ». Nous faisons des boucles vers le large chaque fois que nous croisons les pêcheurs à la ligne sur les pointes rocheuses. Arrivés à Port-Lin, c’est débarquement et bain de mer pour Cathy, tandis que d’autres en profitent pour toujours et toujours travailler l’esquimautage. Les nouveaux venus vont quand à eux s’initier au dessalage et récupération.
Nous remettons cap sur Port-lin. Le retour sera plus rapide au regard de l’heure, nous naviguons un peu plus au large.
Nous effectuons encore quelques esquimautages avant le débarquement en pensant à l’hiver où l’eau sera plus froide !
Nous avons parcouru 4,5 nautiques.
Quelques échanges de boissons chaudes ou fraiches accompagné de divers gâteaux et biscuits avant de reprendre la route pour Le Club. Merci à Cathy qui après avoir participé à la découverte de notre activité la semaine passée est venue nous offrir un gâteau de sa fabrication.
Christian.



jeudi 15 septembre 2022

Un peu de distance

 

Mercredi 14 septembre 2022
 
BM 14h31, PM 19h45 coeff 84
Vents OSO 3B
 
Cathy, Hervé, Jean-Luc, Roger, Olivier, Alain, Thierry, Claude, Christian.


Un peu de vent, mais peu de houle, et basse mer sur l’après-midi. Nous chargeons les fibres direction impasse St-Michel à Bonne source.
Un petit doute pour le stationnement à l’arrivée, c’est basse mer et donc quelques pêcheurs à pied sur cette côte bordée d’un plateau rocheux qui se découvre à marée basse.
Nous embarquons au bout de la passe après un long portage. Puis, pour changer les habitudes, nous mettons cap direct sur la pointe de Penchateau. Le vent et le courant nous portent vers l’intérieur de la Baie du Pouliguen. Le groupe s’étire tout au long de ce Bord. Les premiers arrivés cherchent des vagues à surfer. Mais contrairement à ce que nous avons l’habitude de rencontrer sur cette pointe, Très peu de houle, donc très peu de vagues !
Nous remontons ensuite sur les Guérandaises pour passer au Sud des Evens. Nous contournons un peu large pour éviter de talonner sur les rochers. Nous filons ensuite sur Pierre Percée. Nous trouvons quelques vagues en passant au dessus des Troves. Arrivés à Pierre Percée, nous trouvons quelques déferlantes, et le passage du Sud est quelque peu remuant, Il faut bien choisir son instant pour le franchissement, et principalement au moment de la sortie.
Nous sommes un peu ballotés au passage du Ronfle entre Pierre Percée et Baguenaud. Nous mettons enfin Cap sur notre lieu de débarquement. La mer est montée, Nous prenons la passe maintenant pleine d’eau. C’est grâce aux repères pris à marée basse que nous localisons le bon endroit pour l’arrivée de plage. Une faible houle s’est levée, nous avons quelques vagues à surfer avant de débarquer.
Les bateaux chargés sur la remorque, et les vêtements secs enfilés, nous partageons les biscuits et gâteaux accompagnés d’un délicieux jus de pomme bien frais offert par Jean-Luc
Nous avons parcouru 9,35 nautiques.
Christian.




dimanche 11 septembre 2022

Et de 18

 
Samedi 10 septembre 2022
 
BM 11h45, PM 17h58 coeff 102
Vents OSO 3 B, houle inférieure au mètre.
 
Hervé, Sylvain, Joël, Franck, Roger, Hubert, Fred, 
Pierre-Joseph, Philippe, Philippe, Yannick, Cathy,
Christian, Alain, Cathy, Michael, Arnaud, Laurent.




Aujourd’hui, nous accueillons de nouvelles personnes intéressées par le kayak en mer.
Pas complètement débutantes, pas complètement aguerries !
Nous sommes 18 au rendez-vous au club, nous chargeons deux remorques avec des bateaux fibre et des bateaux polyeth. Nous nous rendons ensuite à la base nautique de Villès-Martin. Stationnement facile et embarquement aisé à marée basse. Après quelques conseils aux nouveaux venus, nous nous séparons en deux groupes, un groupe dit « plus rapide » et un groupe dit « nouveaux » accompagné par les plus aguerris du club.
La mer est relativement belle avec une faible houle. Nous nous dirigeons vers l’ouest avec pour objectif : atteindre la pointe de Chémoulin.
Nous naviguons en bord de côte pour éviter les courant de la marée montante. Nous nous décalons un peu vers le large au passage de La Courance et Saint-Marc où la houle devenant plus conséquente risque de provoquer quelques déferlantes, nous nous écartons du bord.
Le premier groupe est arrivé à Chémoulin et fait quelques passages entre le rocher et la Pointe ou la houle y crée de belles vagues. Quand le deuxième groupe arrive à son tour. Première bonne nouvelle : aucun bain pendant le voyage. Nous nous amusons un peu à cet endroit turbulent. Quand certains s’y risquent, d’autres préfèrent observer !
Pour le retour, les deux groupent fusionnent. Nous naviguons un premier temps au large, pour ensuite se rassembler plage de Trébézy. Cet à cet endroit calme que nous effectuons des exercices de sécurité, Dessalage, réembarquement, et pour certains des esquimautages.
Vient le moment du retour sur une mer peu agitée. A notre arrivée à Villès-Martin, la marée haute à atteint la cale, il n’y a pratiquement plus de plage. Nous débarquons les uns après les autres, les premiers débarqués aidant les suivants.
Une fois remis nos vêtements secs et rangés les bateaux sur les remorques, nous partageons notre devenu traditionnel « goûté ».
Nous avons parcouru environ 7,6 nautiques soit 14 km.
Christian.

jeudi 8 septembre 2022

Les vagues reviennent !

 

Mercredi 7 septembre 2022
 
PM 15h39, coeff 62
Vents SO 5B, houle 1,7m
 
Hervé, Joël, Philippe, Frank, Jean-Luc, Christian.



La météo nous prévoir du vent et des vagues ! Conditions que nous avons attendues depuis un moment ! Nous imaginons une sortie surf. Après avoir chargé les bateaux Polyeth, direction l’anse de Toulin au Pouliguen.
A notre arrivée, la mer nous parait bien calme. Nous nous dirigeons pointe de Penchateau où nous trouvons des vagues au dessus des rochers qui prolongent la pointe.
Quelques beaux surfs, puis, arrivant proches de la marée haute, la hauteur des vagues diminue.
Nous filons alors vers les Impairs out tout est calme, puis nous continuons vers la plage.
Nous y trouvons enfin des vagues à surfer !
C’est un peu Shore-Break ! Les vagues sont courtes et ferment à leur arrivée sur le sable.
Quelques beaux surfs cependant, surfs avant, surfs arrière pas toujours choisis. Quelques dessalages et esquimautages pas toujours réussis. Il faut dire que l’esquimautage dans quelques cm d’eau n’est pas facile !
Nous profitons avant le débarquement face à l’impasse Renadin, du calme et de plus d’eau, pour encore quelques exercices d’esquimautages, cette fois réussis,
Nous avons parcouru 5 nautiques.
Christian.