lundi 22 mai 2017

Assistance pour Le Triathlon.

Samedi 20 et Dimanche 21 mai 2017
Assistance pour Le Triathlon.

Samedi PM 13h15 OSO 4B Dimanche PM 14h14 ESE 3B


Cathy, Hervé, Philippe, Thierry, Franck, Sylvain, Christian


Ce week-end, nous sommes bénévoles pour soutenir les épreuves de natation dans le cadre des deux journées Triathlons organisées par BEST-TRIATHLON de saint-Nazaire.
Nous nous rendons tout d’abord à la base nautique de Villès-Martin. Le stationnement sera facile, nous éviterons les zones réservées pour la manifestation ; et détail important, la baie de Sautron étant vide à marée basse, nous pourrons débarquer sans problème à la fin de notre journée.
Nous sommes sur l’eau à 11h30 avec nos pique-niques dans nos bateaux, nous entrons dans la baie de Sautron pour débarquer sur la plage face au Skate-Park, là ou le village de la manifestation est installé. Nous allons chercher les consignes nécessaires à notre action, puis nous pique-niquons en bord de plage.
Nous sommes à nouveau sur l’eau un peu avant le départ de l’épreuve de natation. 13h30, le départ est donné sur une mer calme, les compétiteurs se lancent à l’eau. Hervé ouvre la course, ce qui permet aux nageurs de mieux suivre les caps. Thierry et Sylvain se posent près des bouées à l’intérieur du parcours. Le reste de l’équipe se répartie de chaque côté du groupe de nageurs afin d’assurer la sécurité au plus prêt.
L’épreuve terminée, quand tous les nageurs sont sortis de l’eau, nous nous consultons pour la suite à donner de notre après-midi. Nous décidons de traverser l’estuaire pour voir s’il y a des vagues à surfer du côté de St-Brévin.
Bien que la mer soit calme dans la baie de Sautron, le vent de ouest-sud-ouest est loin d’être négligeable. Nous naviguons en restant dans la baie pour atteindre la jetée Ouest de l’entrée du port de St-Nazaire. Puis, nous traversons le Chenal où nous trouvons de belles vagues. Une fois la traversée faite, nous nous laissons tenter par une navigation en surf dans cette configuration de vents contre courant. Nous nous retrouvons ainsi, après avoir enchainé de beaux surfs, près du serpent marin de St-Brévin. Nous remontons jusqu’au Pointeau. Ce bord est stratégique et physique
Il faut faire un compromis entre le courant favorable de la descendante, et le vent défavorable de sud ouest.
Nous ne dépassons pas le Pointeau, car nous trouvons à proximité, une zone de vagues à surfer.
La session est démarrée par les premiers arrivés.
Nous devons noter un bain de philippe suivi d’un bain de Thierry. Sur cette zone où nous avons pied, les bateaux sont faciles à vider. Cathy, après un surf qui se termine à l’envers, réussira à se rétablir sans déjuper grâce à l’appui sur la pointe du bateau de Sylvain venu à la rescousse.
Après ces jeux pendant lesquels nous ne voyons pas le temps passer, il est temps de regagner notre lieu d’atterrissage !
Nous mettons cap sur Les Morées, et comme imaginé, le vent nous aide à compenser la dérive courant. Après un rassemblement au pied de la tourelle, nous traversons le chenal en direction Phare de Villès. C’est devant ce phare, perturbée par une planche à voile dont la route semble incertaine que Cathy dessale. Ce sera exercice de réembarquement en pleine eau avec Sylvain et Philippe.
Christian.


Rebelote pour le Dimanche !
Les bateaux étant restés sur la remorque, le rendez-vous est donné pour 11h30, toujours à Villès-Martin ce dimanche.
Même petite mis en route pour regagner le lieu des festivités au Skate Park. A l’arrivée, nous bénéficions d’un panier de pique-nique offert aux bénévoles par le BEST-TRIATHLON.
Nous accompagnons une première épreuve à 13h30, et comme nous avons un peu de temps devant nous, nous en profitons pour un bord jusqu’aux chantiers Navals de St-Nazaire. La navigation se fera en bord de côte. Nous surveillons l’heure pour le demi-tour. Nous sommes sur la descendante, et le retour se fera rapidement en navigant au large pour profiter du courant.
Nous sommes à poste pour la dernière course qui démarre à 15h30. Ce dernier parcours est le plus long, il s’adresse aux meilleurs de la discipline.
Nous rentrons à Villès à la fin de l’épreuve pour quelques exercices d’esquimautage avant le débarquement.
Christian.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire