lundi 9 juillet 2018

De l’autre côté !


Samedi 07 juillet 2018

PM 12h09, coeff 46
Vents SO 1B

Martine, Hervé, Roger, Patrice, Franck, Christian.


Chaud ! Pas de vent ! Pas de houle ! Petit coeff !
Nous choisissons de faire simple, un départ de Villès-Martin pour une traversée de l’estuaire.
Nous embarquons sur une mer belle, avec un tout petit vent
Premier objectif : la cardinale Sud près du phare de Villes !
Un cargo sort du port, nous poursuivons notre route vers la baie de Sautron en restant au nord du chenal. La vitesse d’un gros navire est difficile à évaluer, par sécurité, nous traversons le chenal uniquement derrière ces bateaux. Celui-ci passé, nous mettons cap au Sud, il y a quelques vagues pendant la traversée du chenal et vers la côte sud. Nous filons vers le Pointeau, puis vers la plage de St-Brévin.
Aucune vague à surfer, nous entamons une séance de sécurité avec, bains, récupération à deux, remontée à l’aide d’un paddle, remorquage d’un naufragé.
Nous filons ensuite vers le Dragon de Mindin en navigant près de la côte pour subir moins de courant, la marée étant descendante.
C’est à la pointe de Mindin que nous retraversons la Loire en bac, puis nous longeons les installations portuaires portés par le courant de la descendante.
Passée l’entrée principale du Port de St-Nazaire, c’est sur une mer complètement lisse que nous regagnons la base nautique de Villès où nous réitérons quelques séances de déssalage, récupérations, réembarquement, pour terminer la sortie.
Nous avons parcouru environ 9,5 miles nautiques.
Christian.

dimanche 1 juillet 2018

Pétole à Dumet


Samedi 30 juin 2018

Au Croisic
BM 13h05, PM 18h53 coeff 75
Vents 2 B Ouest

Cathy, Hervé, Sylvain, Roger, Eric, Christian.
Jean-Luc, Franck.



Pétole et grosse chaleur ! Ce sera un bord vers Dumet. Nous choisissons de partir de Lérat, la route est un peu plus long que depuis Piriac, la saisons ayant commencée, les Parking de Piriac sur mer risquent d’être chargés, de plus, une nouvelle base nautique ayant été construite sur le terre plein à l’est du Port. A Lérat, nous sommes sûrs du Parkink.

Mer basse au départ, nous embarquons sur la plage, et c’est sur une mer carrément calme que nous nous dirigeons vers la pointe du Castelli puis vers Dumet.
Moins de plaisanciers qu’imaginé à notre arrivée sur la plage Est. Nous entamons une séance d’esquimautage, de réembarquement associée à une séance de récupération sur les loupés !
Puis c’est le moment bain de mer et visite a pied de l’île pour ceux qui n’y ont jamais débarqué.
Belle surprise de Jean-Luc, Il a amené une pastèque qui partage sur la plage. Fruit délicieux et rafraichissant ! Nous dégustons.
Nous repartons et contournons l’île par le Nord, l’eau est toujours aussi calme, et l’absence de houle rend les roches effleurant l’eau invisibles. Pour ce bord, nous avons choisi les bateaux fibres ce qui nous rend prudent face à ces roches.
Nous mettons enfin cap sur le Castelli puis avec de la vigilance sur les roches affleurantes, dernier bord vers le petit Port de Lérat.
Nous arrivons sur la marée haute, nous pouvons suivre le petit port d’échouage pour la débarquement.
Nous avons parcouru 10,6 nautiques 1h30, à l’aller et 1h40 au retour.
Christian.