dimanche 14 août 2011

Gavy Le Petit Charpentier

Samedi 13 aout 2011
Gavy le Petit Charpentier

PM 17h30 Coef 85
Vents SO 4B

Marie-Laure, Viviane, Françoise
Roger, Michel, Franck, Hervé, Christian, Philippe

Météo moyenne, vents, couvert, pluvieux …
Pourquoi pas Bonne source pour conjurer le souvenir d’une mauvaise aventure !
Pour le port d’échouage de Pornichet, il n’y a pas d’eau en début d’après midi, basse mer, et la braderie de Pornichet va rendre difficile le stationnement. Villès ? Bien qu’on ne s’en lasse pas, on y est beaucoup allé ces derniers temps. Nous décidons de partir du Mouillage de Gavy, le stationnement y est facile, Une grande et une petite plage avec cales pour l’embarquement, et nous diminuons les distances vers les objectifs habituels (Pierre Percée, Charpentier …)
Vu les conditions météo, Gérard à préféré une sortie en vélo, nous le retrouvons à l’embarquement.
Nous faisons route vers la pointe de l’Eve, en longeant la côte pour ne pas être contre le flot, dans une mer un peu formée, un vent défavorable, et une visibilité courte. Comme attendu, la mer est plus grosse passée la pointe de l’Eve, nous trouvons des creux de 0,5m.
Nous apercevons Gérard sur sa bicyclette qui nous surveille du haut du Fort. Sécurité maximum !!!
Viviane préfère faire demi-tour, un problème de poignet. Christian prévient le reste du groupe à la VHF et raccompagne Viviane.
Pour rejoindre ensuite les kayakistes qui l’attendent près de St-Marc. Christian navigue plus au large pour rester en contact en VHF et en visuel, ce qui oblige à naviguer contre le courant. Après cet effort, nouveau départ vers Chémoulin. Les plus hardis prennent la « passe à Karine » longue passe étroite entre les rochers, praticable à marée haute et sans trop de houle. Hervé à quelque regret de s’y être engagé avec un bateau neuf ! Mais malgré le stress il y passe sans casse !
Nouveau bord jusqu’à La Vieille dans une mer toujours formée, puis dans le peu de visibilité nous poursuivons jusqu’au Petit Charpentier. Quelques uns surf les vagues créées par ce haut fond. Nous observons le cap d’un petit chalutier rentrant de pèche pour filer un peu plus au large, ce qui va nous permettre de rentrer au portant, avec vent vagues et fin de la montante.
Nous distinguons de mieux en mieux la côte. Ce bord débute avec des surfs très porteurs, l’effet s’atténue ensuite. Puis nous nous rapprochons de la côte pour passer à la pointe de l’Eve ou nous retrouvons de magnifiques vagues. Il faut cependant donner beaucoup d’énergie pour passer ce cap. Malgré la fatigue nous efforçons d’effectuer quelque esquimautages avant débarquement.
Christian

Aucun commentaire:

Publier un commentaire