dimanche 15 février 2015

Le retour du p’tit baigneur!

Samedi 14 février 2015
PM 13h14 coeff 42 ; 5 B ONO

Philippe, Franck, Hervé, Yannick, Roger, Christian



Pour plein de raisons, une sortie entre garçons, pas de filles, Philippe en profite pour se faire remarquer !
Nous devions faire un grand bord pour aller à Noirmoutier, mais la météo nous annonce à nouveau des vents forts, et une grosse houle ! L’idée d’aller à Noirmoutier est reportée à des moments plus cléments
Nous sommes 6 au départ, les vacances scolaires, la météo, la période de grippe, … ont agi sur les effectifs !
Si le soleil est présent, les vents au moins à 5 B ONO sont bien réels, la mer est descendante avec un petit coefficient. Nous choisissons de partir pour Quimiac avec un embarquement à la plage de Sorloc. C’est une plage relativement abritée, le stationnement y est facile, et comme notre retour sera à basse mer, ce sera mieux qu’à la pointe de Merquel.
Le premier bord se fait vers Piriac face au vent, dans une mer formée avec des creux d’un mètre cinquante. Pour le fun, on effectuera quelques surfs devant la plage de Lancéria. Au passage de la pointe de La Croix, Yannick se sort d’un surf arrière par un esquimautage.
Nous doublons la pointe de La Croix pour naviguer jusqu’à la table du Diable.
Nous mettons ensuite cap au large, sur ce cap nous prenons les belles vagues et jolis creux en latéral.
Puis vient le moment de regagner notre plage de départ. Nous serons au portant dans une mer bien formée. Le retour sera rapide. Roger part en premier, et le groupe enchaine.
Philippe semble le moins à l’aise, ça se confirme rapidement par un retournement. Le ralliement est rapidement effectué, et Philippe est remis dans son bateau par Yannick et Hervé. Yannick aura à effectuer un esquimautage surpris pendant la récupération des bottillons de Philippe.
On repart, deuxième dessalage de philippe dès les premiers coups de pagaie, fausse pelle sous le bateau de Yannick.
Cette deuxième récupération est un peu plus rock and roll, une succession de maladresses s’additionnent, mauvaise présentation du bateau pour le vider, séparation du groupe de récupération, bout de remorquage rapproché qui casse. Il y aura un esquimautage d’Hervé bloqué contre le bateau de Yannick. Philippe, resté un petit moment dans l’eau froide est toujours confiant pour la suite.
C’est reparti pour ce bord au portant avec un troisième bain de Philippe, cette fois rapidement sauvé !
L’eau restée dans le bateau le rend instable, nous franchissons la cardinale de la Basse de Beaulieu pour trouver des vagues moins hautes avant de procéder à un vidage à la pompe de cale !
Et ben non ! Ca n’a pas résolu la difficulté de navigation, et ce sera un 4 ème bain pour Philippe.
Le vent et la houle nous sont toujours favorables, et nous arrivons enfin, mais un peu moins rapidement qu’imaginé à la plage de Sorloc. Nous aurons encore un peu d’énergie pour quelques esquimautages. Philippe mettra un peu de temps à se réchauffer après avoir retrouvé ses vêtements secs. Le thé au rhum préparé par ses soins, encore bien chaud dans le thermos, est le bien venu pour retrouver la forme initiale !
Christian





Aucun commentaire:

Publier un commentaire