lundi 2 novembre 2015

fin octobre dans le golfe

Samedi 31 octobre 2015

Le golfe du Morbihan

A Port Navalo
PM 7h05 coeff 92, BM 13h35, PM 19h30 coeff 84
Vents ESE 4 B journée ensoleillée

Françoise, Martine,
Hervé, Franck, Alain, Christian.

Pour la première sortie à la journée de la de saison, nous avons choisi le Golfe du Morbihan pour travailler et jouer dans les courants, reprises, bacs et vagues statiques.
La journée est prise en charge par Hervé qui nous prépare le parcours et les horaires.
A ce propos, ce sera un réveil tôt. Suivant notre expérience, pour profiter de la vague statique au jusant à Berder, il faut y être environ 2 h après la pleine mer à Port Navalo ou, ce qui est équivalent, 0h30 après la pleine mer à Aradon.
Le rendez-vous au club est donné à 6h45 pour un départ à 7h15. Le groupe est réduit et dynamique, les bateaux sont vite chargés, et nous sommes de bonne heure sur le parking du port de Larmor-Baden. En cette saison le stationnement y est facile.
Avant l’embarquement, nous croisons Pierre-Dominique venu avec un groupe de kayakistes travailler la sécurité.
Nous sommes sur l’eau un peu après 9h, nous nous dirigeons vers le gué de Berder. Le lieu est calme, la mer commence tout juste à redescendre. Nous restons sur les lieux, nous nous échauffons doucement. Nous rencontrons un groupe du club de Vannes. Puis vient le moment ou le courant s’accélère, quelques ondulations à la surface de l’eau, puis les vagues se creusent et la vague statique attendue se forme. Nous en profitons un long moment, seul un kayakiste se joint à nous sur cette vague.
Après avoir laissé une grosse partie d’énergie, nous nous dirigeons vers le sud de Berder pour une descente devenue classique vers la sortie du Golfe. C’est Hervé qui trace la route.
Premier bac vers l’ile de la Jument, suivi d’une reprise pour prendre le courant du même nom et un stop à Gavrinis. Le temps est magnifique, soleil, peu de vent, nous observons peu de vagues à la surface de l’eau, ce qui nous masque un peu les zones de courant et de contre courant.
Toujours dans le courant de la Jument, de Gavrinis, nous ‘bacons’ vers Erlanig, puis à nouveau vers le petit port sur Gavrinis. C’est ensuite une reprise pour un Stop derrière la tourelle du Grand Mouton.
La matinée se termine par des bacs, reprises et recherche de vagues statiques autour des petits Moutons. Nous y croisons à nouveau Pierre-Dominique et son équipe.
Il est près de 13 h, avec énormément d’énergie laissée sur l’eau, ce sont Christian et Alain qui abandonnent en premier, en venant se mettre en repos dans le mouillage proche de la zone en ayant toutefois lutté pour ne pas doubler le Faucheur !
Nous sortons maintenant du Golfe pour nous rendre à Port Blanc. Nous effectuons une grande boucle vers le large pour bénéficier au mieux du courant sortant.
Vient le moment du pique-nique qui sera suivi d’une pause de récupération, la journée est toujours ensoleillée.
Nous réembarquons dans nos kayaks un peu avant 15h. Nous filons bien sûr vers la pointe de Kerpenhir pour retrouver les turbulences et vagues statiques. Nous y croisons un autre groupe du club de Vannes. Nous sommes tôt par rapport au niveau de marée pour rencontrer la vague recherchée. Nous naviguons cependant un bon moment dans cette zone turbulente à la recherche de surfs et de sensations diverses. Nous y sommes très secoués par des vagues courtes et croisées, il faut également être vigilant car le courant nous porte sur la zone rocheuse. C’est cependant un bon exercice pour travailler la stabilité est les appuis, la concentration est permanente.
Françoise a droit à la vague la plus haute, c’est dessalage puis esquimautage, puis deuxième vague avant même que le bateau ne soit redressé, puis esquimautage ! Bravo Françoise ! pas de photo pour témoigner : impossible de lâcher le manche de pagaie pour attraper l’appareil photo !
Il est 16h quand nous nous dirigeons vers le sud de l’île longue. Nous y ferons peu de performances, la journée ayant été gourmande en énergie.
Nous regagnons enfin Larmor-Baden en longeant le côté est de l’île longue
Au débarquement, c’est un échange très convivial avec les kayakistes de RKM.
Le goûté habituel est agrémenté par un flan confectionné par Françoise.

Une belle sortie technique dans ce lieu magique ou nous avons rencontré de nombreux fervents du kayak de mer !
Christian






Dans le même moment, à Saint-Nazaire,
Sylvain organise la sortie
pour ceux qui n'ont pas pu profiter du Golfe du Morbihan

Cathy, Thierry, Phiphi, Jean-Luc, Sylvain.

Météo superbe, peu de vent, marée basse, nous décidons de retourner sur la côte sauvage du Pouliguen.
Départ de la baie du Scall, direction Le Croisic.
La mer est belle et une jolie houle déferle sur les rocher.
Nous ne nous approcherons pas trop de ces zones d’écume et nous nous contenterons d’admirer le spectacle, en particulier sur La Govelle, Plage Valentin, Roche mathieu…misant plus sur la sécurité que le jeu !
Nous irons ainsi jusqu’à  la plage des sables menus, point de départ de notre précédente sortie.
Le retour se fera par le large, en regardant la côte baignée par le soleil de fin d’après-midi.


Ce ne fut pas une sortie sportive, ni une sortie jeu, mais une belle sortie d’esthètes……

Sylvain



Aucun commentaire:

Publier un commentaire