dimanche 20 octobre 2013

Glav Glav Glav en Golfe du Morbihan

Samedi 19 Octobre 2013
Port Navalo : BM 11h59 PM 18h03 coeff 97. Vents SSO 5B

Françoise, Martine,

Herve, Marc, Alain, Alain, Christian



Pour le premier grand bord de la saison, après la reprise de septembre, nous avions prévu Quiberon, mais la météo en a décidé autrement. Pour ne pas commencer cette saison par une annulation, nous nous replions dans le Golfe du Morbihan !
Départ du Club à 8h30, Nous essuyons de bonnes averses sur le trajet en espérant que, une fois sur place, ça devrait se calmer, les prévisions météo sont meilleures pour le début d'après midi.
A l'arrivée à Kerner la pluie semble calmée, mais non ! Quelques averses nous accompagnent pendant le déchargement des bateaux et notre préparation. Tant Pis !
C'est sous de bonnes averses que nous embarquons et mettons cap vers la Jument.
La visibilité est très courte sous les grains, nous croisons un bateau de la SNSM entre Hent Ten et l'Ile de la Jument, nous espérons être bien visibles.
Première pause au nord de la Jument pour un premier gros bac vers Berder. Ensuite nous nous laissons porter jusqu'à Gavrinis.
Pour le fun et pour travailler la technique nous décidons de retraverser ce courant entre Gavrinis et Erlannig. Ce deuxième gros bac est très physique, certains finiront aux Tisserands.
Nous nous y regroupons pour descendre ensuite faire un stop au Grand Mouton. La difficultée est de sortir des zones de cisaillement et d'éviter les marmites. Nous terminons enfin cette descente sportive par un stop au Faucheur. Nous y croisons un Groupe de CKM.
Il est temps de choisir le lieu de pique-nique, nous éviterons de sortir du Golfe. Nous décidons de débarquer dans l'anse de Port Navalo en faisant un compromis entre être à l'abri du vent et bénéficier du soleil.
Perdu ! En guise de soleil, c'est sous des trombes d'eau que nous déjeunons.
En fermant son magasin, le buraliste du port nous propose de nous mettre à l'abri sous sa banne. Nous en profitons pour y consommer café et thé chaud.
14h, nous réembarquons pour un bord vers la pointe de Kerpenhir. Il faut éponger les bateaux de la pluie tombée pendant le pique-nique.
Nous sommes un peu tôt pour la vague statique, mais nous avons réembarqué pour ne pas prendre froid, et maintenant le soleil semble revenu.
Nous jouons un peu à nous faire chahuter sur la pointe de Kerpenir, puis retraversée vers le Faucheur. Après quelques reprises, nous mettons cap sur la cardinale Goemorent pour entrer dans la rivière d'Auray. Nous sommes maintenant sur une eau très calme et le soleil est bien revenu. Nous faisons le tour de Sept Iles, avec un petit portage avant de rentrer à nouveau dans le golfe, portés par le courant. La pointe du Berchi est avalée en un clin d'œil qu'il faut garder vigilant pour éviter les rochers à fleur d'eau.
Nous arrivons à Berder. La veine d'eau de la marée montante est bien établie. C'est le premier Week-End des vacances scolaires et le spot est très couru, 3 clubs de kayakistes en slalom et jumpers occupent les lieux. Nous effectuons quelques bacs et reprises et quittons les lieux.
Nous contournons Berder pour attaquer le bac du courant de la Jument. Encore deux petits bacs au passage de Hent Tenn et c'est le retour à Kerner.
Personne n'a déssallé dans ce périple, alors comme le soleil est de retour, nous effectuons quelques esquimautages avant le débarquement.
Belle sortie, technique et physique.
Christian


Aucun commentaire:

Publier un commentaire