dimanche 9 novembre 2014

A l’abri près du port

Samedi 8 novembre 2014

A l’abri près du port

BM 11h46 PM 17h11 coeff 98
Vents SSO 6B

Martine
Alain, Alain, Philippe, Yannick, Hervé, Michel, Christian


C’est force 6 au sud-sud-ouest, nos côtes sont très exposées. Nous sommes en pleine mer en fin d’après midi, on aura de l’eau. Ce soir nous avons une séance d’apprentissage à l’esquimautage en piscine, il ne faut pas que nous soyons trop tard pour le rinçage des bateaux et préparer ceux qui iront en piscine.
Nous décidons de partir au port d’échouage de Pornichet, nous aurons l’embarquement sur une zone calme c’est toujours ça de gagné.
Nous trouvons une première difficulté relative aux travaux dans le port d’échouage, des barrières compliquent l’accès à la mer.
Le temps de franchir toutes ces étapes, l’eau est arrivée près de la cale et nous embarquons enfin à l’abri. Nous croisons Hervé du club de Pornichet qui encadre quelques jeunes kayakistes sur cette zone abritée.
Nous passons sous la passerelle pour longer le côté Est du port en eau profonde. Nous ne sommes pas surpris de voir de belles déferlantes bien blanches en crête au dessus des zones rocheuses, mais cette fois nous ne trouvons pas le petit passage au ras de l’enrochement, la houle s’établit sur toute la largeur. Le vent fort pousse le crachin à l’horizontal, Nous avons troqué les casquettes pour des casques, et ceux qui ne sont pas équipés de visière manquent de visibilité avec cette pluie qui tombe dans les yeux.  Michel un peu moins rapide en sera quitte pour un bain sur un ressac mal négocié. Il sera récupéré par Christian qui reste vigilant pendant toute la récupération pour ne pas chavirer à son tour. Le sauvetage se fait sans stress, chaque vague nous ramenant vers le port d’échouage, il faut être cependant vigilant pour ne pas dériver vers la zone rocheuse. De retour dans le port d’échouage, Christian prévient à la VHF, le reste du groupe qui entame un demi-tour.
Tout le monde se rassemble à nouveau sur cet endroit calme
Nous sortons ensuite par l’ouest, la baie de La Baule est bien blanche.
Nous longeons l’enrochement pour nous rassembler au pied du phare marquant le Port.
Puis nous mettons la proue des kayaks face au large, la houle s’enroule sur la jetée ouest.
Hervé négocie un appui en suspension qui se termine sur la pagaie de Christian en appui lui aussi !
Martine choisi le dessalage pour ne pas heurter la bouée latérale de sortie du port.
Nous pagayons enfin vers le large pour doubler l’entrée du port. Nous y trouvons des creux proches de 2m. Nous continuons la séance par une session de surfs depuis cette zone  vers la plage. Si les remontées face au vent sont physiques, les retours dans des longs surfs sont très fun.
Philippe et Michel sont les premiers à retourner à l’abri puis, Philippe retente une sortie côté
Est, il dessale rapidement et repassera sous la passerelle accroché à son bateau poussé par la houle vers le port d’échouage.
Un grain arrive au moment du débarquement, nous nous changeons rapidement, et une fois la remorque chargée, nous décidons de prendre le goûté traditionnel à l’abri au club !
Christian

Peu de photos, pas facile de lâcher la pagaie !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire