dimanche 13 septembre 2015

La belle fenêtre météo

Samedi 12 septembre 2015

PM 17h04 coeff 82
Vents O 3B mer belle

Anny, Cathy, Clotilde,
Pierre-Dominique, Alain, Sylvain, Roger, Franck,
Philippe, Hervé, Marc, Gildas, Christian.

Il a plu cette nuit et ce matin, il pleuvra demain ! Pourtant, cet après midi c’est une belle journée qui s’annonce, avec pleine mer au milieu de l’après-midi. Nous prenons la route pour la plage de Sorloc
Nous évitons d’embarquer à Merquel, ce samedi se déroule le Festival du bois salé depuis le port de kercabellec.
C’est donc une belle journée de septembre, beaucoup de monde au bord de la mer, le stationnement dans l’impasse face à la plage de Sorloc reste facile.
Nous embarquons sur une mer belle puis cap sur l’île à Bacchus. Nous croisons les vieux gréements venus sur le rassemblement. Les premiers kayakistes arrivés à Bacchus y font leurs premiers surfs en attendant la queue du groupe. Nous poursuivons ensuite le long de la côte en rase cailloux en cherchant quelques passes.
Les prochains surfs seront à la pointe de Loscolo puis à l’île de Belair. Ces moment de jeux dans les quelques petites vagues permettent au groupe de se rassembler. Nous poursuivons en bord de côte jusqu’à la Mine d’Or. Quelques parapentistes profitent de la petite brise marine qui crée des courants ascendants le long de la falaise.
Le retour se fait au large en cherchant un peu de portant.
Passée Basse de loscolo, nous nous rassemblons à nouveau. Gildas, peu aguerri aux sorties en mer prend un peu de retard sur le groupe. Il navigue dans un Aquanaute, ce bateau est bien marin, mais, c’est un bateau en polyéthylène, il est plus lourd et a moins de glisse que les bateaux en fibre dans lesquels naviguent les autres kayakistes.
Christian propose un changement de bateau. C’est Sylvain qui permute avec Gildas, motivé par cet exercice en pleine mer. Après exercice « sécu », le bord du retour sera exercice « muscu » pour Sylvain.
Contrairement à la compétition, les randonneurs donnent le meilleur bateau au moins rapide, allez comprendre pourquoi !
La plage de Sorloc à disparue sous la marée haute, l’eau est très bonne, nous profitons des belles conditions pour travailler à nouveau l’esquimautage. On doit noter que Roger commence à y goûter !

Nous avons parcouru 9 nautiques.
Christian


Aucun commentaire:

Publier un commentaire