mardi 28 mars 2017

Vents d'est sur la côte sauvage

Samedi 25 mars 2017
La côte sauvage

PM 15h05 coeff 69
ENE 5B rafales à 7B

Hervé, Yannick, Sylvain, Jean-Luc, Christian.

Retour de Jean-Luc qui nous fait cadeau de sangles de portage jute comme il faut pour la mise en place des bateaux sur la remorque ! Merci Jean-Luc.
Les vents sont annoncés assez fort, peu ou pas de houle. Normal, les vents sont plutôt Est. C’est pleine mer en milieu d’après-midi. Nous aurons de l’eau pour un bord de côte. Les conditions sont réunies pour une session rase cailloux sur la côte sauvage du Pouliguen.
Pour ce genre de sortie, nous prenons les bateaux en polyéthylène, nous nous sentons moins contraints pour naviguer avec le risque de nous échouer ou de heurter quelques roches. Ce qui nous autorise à tenter quelques passages parfois un peu justes quand nous ne sommes plus en phase avec les vagues ou la houle, voire tenter quelques passages avec peu de largeur.
Nous embarquons plage du Guec, pour ne pas avoir à franchir la pointe de Penchateau qui sera bien ventée, principalement au retour ! Il y a également un petit Parking bien pratique avec toutefois des barres à 2m !
La mer est belle en ras de côte bien à l’abri du vent par les falaises rocheuses, nous observons que plus au large, il se forme de beaux moutons blancs.
Avec ce peu de houle, nous pouvons chercher les passes derrière les roches, seul le niveau de marée nous stoppe sur quelques entreprises.
Nous arrivons à la plage de la Govelle après être passés en choisissant le moment du train de vague, derrière les rochers de la Pointe. Quelques surfeurs, mais pratiquement pas de vagues sur ce spot pourtant réputé !
Nous poursuivons toujours en rase cailloux vers Batz sur Mer. C’est peux souvent que nous pouvons naviguer sur cette zone pavée de rochers. Nous faisons demi-tour avant d’atteindre le petit port St-Michel, à Batz. Dès le demi-tour, nous sentons bien l’effet du vent contre nous, Nous sommes maintenant sur la descendante, mais il reste encore beaucoup d’eau pour un retour à travers le dédale de rochers ou nous serons à l’abri du vent tout en nous amusant.Ce qui reste le but de la sortie !
Au passage à la plage de la Govelle, les vagues de bord de plage, plus conséquentes qu’à l’aller, permettent un petit moment de surfs. Sylvain en sera quitte par un retournement contrebalancé par un esquimautage ! Bravo Sylvain.
Nous terminons cette sortie par un petit jeu d’esquimautages avant le débarquement.
Christian.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire